Aller au contenu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois
Salah Hamouri
L'avocat franco-palestinien Salah Hamouri © Abbas Momani / AFP

L'avocat franco-palestinien Salah Hamouri © Abbas Momani / AFP

L'avocat franco-palestinien Salah Hamouri © Abbas Momani / AFP

Discriminations

Israël : cet avocat franco-palestinien est détenu injustement

Le 10 mars 2022, l’avocat franco-palestinien Salah Hamouri a été placé en détention administrative, sans charges ni jugement. Le 5 juin 2022, sa détention a été prolongée de trois mois par une cour militaire israélienne. La mobilisation continue : ensemble, demandons sa libération immédiate !

04/09/2022

La détention de Salah Hamouri prolongée

La détention de l’avocat et défenseur des droits franco-palestinien Salah Hamouri a été prolongée de trois mois par une cour militaire israélienne. La mobilisation continue ! 

22/08/2022

Emmanuel Macron évoque le cas de Salah Hamouri à Yaïr Lapid

Emmanuel Macron s’est entretenu avec le Premier ministre israélien Yaïr Lapid et a demandé des nouvelles de Salah Hamouri. Une nouvelle importante car c’est la première fois que l’Elysée s’exprime publiquement sur le cas de l’avocat franco-palestinien. La mobilisation paie. On continue ! 

26/07/2022

Salah Hamouri transféré dans une prison de plus haute sécurité

L'avocat Salah Hamouri a été transféré dans une prison de plus haute sécurité, à Hadarim. Il avait dénoncé sa détention arbitraire dans une lettre à Emmanuel Macron, le 14 juillet. Les autorités israéliennes lui en font payer le prix.

Si vous pensez qu’il faut avoir été déclaré coupable pour finir en prison, cette histoire va vous convaincre du contraire.  

Cette histoire, c’est celle de Salah Hamouri, un avocat qui travaille pour l’ONG de défense des prisonniers politiques palestiniens Addameer. Depuis mars 2022, il est détenu arbitrairement par les autorités israéliennes. Il ne sait ni de quoi il est accusé, ni quand et s’i il sera libéré.  

Comment soutenir Salah Hamouri en 5 min ?  

Pour comprendre la situation de Salah Hamouri, il faut savoir que les autorités le harcèlent depuis plus de vingt ans. Sa première arrestation, il l’a vécue à tout juste 16 ans ! Aujourd’hui, à 37 ans, il a déjà été arrêté six fois et a passé des années en détention sans aucune preuve.  

Que risque Salah Hamouri ?  

Il risque de rester en prison mais aussi d’être expulsé de sa ville, Jérusalem-Est. Les autorités israéliennes ont déjà pris des mesures en vue de l’annulation de son statut de résident. Il risque aussi d’être contraint d’arrêter ses activités de défense des droits humains par crainte de représailles.  

Comment soutenir Salah Hamouri en 5 min ?  

C’est bien son travail pacifique de dénonciation et de sensibilisation qui est visé ici. Les autorités israéliennes tentent de faire taire toute voix dissidente qui se prononcerait contre leur politique discriminatoire.  

Le peuple palestinien privé de ses libertés et droits fondamentaux 

La détention de Salah Hamouri s’inscrit dans un contexte répressif plus large. Un système d’oppression et de domination que les autorités israéliennes ont créé pour étouffer les revendications du peuple palestinien. Ce système a un nom : l’apartheid. Après un long travail de recherche de quatre ans, nous l’avons documenté dans un rapport publié en février 2022.

Lire aussi : Qu'est-ce que l'apartheid ?

Nous y démontrons notamment comment des lois et des politiques ont été mises en place pour discriminer les Palestiniens et les Palestiniennes sur tous les plans : économique, politique, social, culturel…  

Aujourd’hui, nous nous battons pour la libération de Salah Hamouri, mais nous dénonçons également avec fermeté le système d’apartheid à l’encontre du peuple palestinien dans son ensemble.  

Agir

Liberté pour Salah Hamouri !

Salah Hamouri est un citoyen français. À ce titre, Emmanuel Macron doit le protéger de cette injustice ! Interpellez-le pour qu’il demande sa libération : #FreeSalahHamouri

[AGIR] Israël : cet avocat franco-palestinien est détenu injustement - Amnesty International France