Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 5.1/mois
Ville de Gaza 20-01-2009 - cc - koldo

Ville de Gaza 20-01-2009 - cc - koldo

Conflits armés et populations
Actualité

Gaza : des coupures de courant aux conséquences catastrophiques

La récente décision des autorités israéliennes de réduire l'alimentation en électricité de la bande de Gaza aura des conséquences humanitaires catastrophiques pour ses habitants, qui souffrent déjà du blocus implacable imposé depuis 10 ans par Israël.

Depuis plus de dix ans, Gaza souffre d'un déficit chronique d'électricité. En 2013, n'ayant plus la possibilité de s'approvisionner en carburant bon marché en Égypte, la seule usine de production d'électricité de Gaza a dû se tourner exclusivement vers le carburant israélien. Celui-ci étant beaucoup plus cher, la capacité de l'usine a dû être réduite de moitié. À maintes reprises, sa production a dû être arrêtée car elle n'avait pas les moyens d'acheter le carburant nécessaire pour continuer de fonctionner.

Des coupures d'électricité qui s’aggravent

Avant même l’annonce de ces nouvelles restrictions, l'électricité était rationnée à environ huit heures par jour. En effet, au cours de ces deux derniers mois, l'approvisionnement avait été réduit à quatre heures par jour à la suite d'une querelle entre les autorités palestiniennes de Cisjordanie et le Hamas.

Lire aussi notre Faits et Chiffres : Un demi-siècle de spoliations

Des habitants ont raconté que les coupures de courant avaient des conséquences sur tous les aspects de leur vie quotidienne. Beaucoup de Gazaouis vivent dans des immeubles à plusieurs étages et sont privés d'eau courante faute de pouvoir utiliser les pompes électriques qui amènent l'eau dans les appartements. Ils sont donc obligés d'acheter au prix fort de l'eau en bouteille pour la cuisine, la douche et les tâches ménagères. Ils ne peuvent pas non plus utiliser les ascenseurs pour rentrer ou sortir de chez eux, ce qui est particulièrement problématique pour les personnes âgées ou handicapées.

Depuis le début [du blocus] à Gaza il y a dix ans, nous vivons dans une situation de crise. Ce n’est pas nouveau. Mais ce qui se passe aujourd'hui […] c'est une catastrophe […] C'est immoral de nous imposer une telle vie..

Mohammad Abu Rahma, un habitant de la ville de Gaza

Le mois de juin 2017 marque le 10e anniversaire de la mise en place par Israël du blocus terrestre, maritime et aérien à Gaza. Associé aux restrictions imposées par l'Égypte, ce blocus prive plus de deux millions d'habitants de quasiment tout accès au monde extérieur. Ces nouvelles coupures de courant risquent de transformer une situation déjà difficile en catastrophe humanitaire à part entière.

La photographie illustrant cet article est sous licence Creative Commons

Rester informé(e)
Et recevoir nos newsletters
Nous suivre:
AMNESTY INTERNATIONAL FRANCE
76, boulevard de la Villette - 75940 Paris cedex 19
Téléphone: (+33) 01 53 38 65 65
Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres