Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : € 5.1/mois
Agir

Aujourd’hui, nous avons besoin de vous pour continuer

Amnesty International est une des rares associations à financer l’essentiel de ses actions grâce à la générosité de ses membres et donateurs. Nous ne pouvons plus mener à bien certaines de nos opérations de collecte de fonds, mais vous pouvez continuer à nous soutenir en ligne.

Bus I welcome à Lorient © AI

Bus I welcome à Lorient © AI

Bus I welcome à Lorient © AI

Réfugiés et migrants
compte-rendu

À Lorient, le bus I welcome ouvre le débat

Le bus I welcome d’Amnesty International continue sa tournée qui le mène depuis la journée mondiale des réfugiés, le 20 juin dernier, sur les routes de France. Détour à Lorient.

Le 16 janvier, notre bus était au milieu des tours HLM de Bois-du-Château à Lorient en Bretagne. Si de fortes pluies perturbent le programme du premier jour, le lendemain, quatre groupes de collégiens prennent place à bord et se renseignent sur la situation de l’accueil des réfugiés. Très intéressés par les explications de nos militants, certains d’entre eux s’étonnent : « Il n’y a vraiment que 0,3% de réfugiés par rapport à la population mondiale ? » « Pourquoi la France ne respecte-t-elle pas le droit d'asile ? »

Découvrez le groupe local de Lorient

Des rencontres enrichissantes

Dans l’après-midi, le bus prend la direction du centre-ville et s’installe aux Halles de Merville. Sa présence donne lieu à de nouveaux échanges enrichissants. Dans la soirée, un centre social de Lorient accueille une conférence sur le thème de l’accueil des réfugiés et la projection du film Comme une pluie de parfum de Claire Billet et Olivier Jobard. C’est l’occasion pour le Collectif d’accueil du pays de Lorient de lister les problèmes : hébergement insuffisant et inadapté, lenteur de la procédure de demande d’asile, etc . Plus tard dans la soirée, nos militants prennent la parole pour dénoncer le renvoi de demandeurs d’asile afghans alors que leur sécurité sur place n’est pas garantie. Sur les murs du centre social, l’exposition « Un voyage dans le temps » qui donne à voir des photographies d’Afghanistan prises il y a quarante ans résonnent avec l’appel de nos militants.

En savoir plus sur notre campagne I Welcome

« Étranges étrangers, Vous êtes de la ville, vous êtes de sa vie, Même si mal en vivez, Même si vous en mourrez ». Le 18 janvier, c’est au tour de deux classes de lycéens de venir visiter le bus et d’écouter le poème « Étranges étrangers » de Jacques Prévert. Dans la foulée et sous un soleil enfin radieux, un tournoi amical de football mélangeant étudiants de l’Université de Bretagne-Sud et migrants soudanais et érythréens est organisé, offrant ainsi aux jeunes migrants un moment ludique et convivial avec des Français de leur âge.

Étudiants de l’Université de Bretagne-Sud et migrants soudanais et érythréens pour un tournoi de football amical.

Pour le dernier jour, les militants bretons ont accueillis le public toute la journée. Parmi eux, un jeune étudiant étranger s’arrête et demande à connaître la situation des droits humains dans son pays. Plusieurs personnes décident de rejoindre le groupe local pour ses prochaines actions.

Plus tard, nos militants reçoivent la visite de Nadyne Duriez, élue municipale et d’une représentante du CCAS de la ville voisine de Quéven. La journée débouche également sur un partenariat avec un nouvel établissement scolaire favorable à nos interventions pédagogiques.

Enfin, plus insolite, un passionné de vieux bus s’arrête pour prendre des photos et repart avec le message « I welcome » en tête.

Lire aussi : Le bus I Welcome sur les routes de France

Agir

Suivez nos informations sur les réfugiés

Recevez nos emails d'information et d'action sur les réfugiés et migrants

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres