Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 34
Migrants dans la Jungle de Calais 2016 © Richard Burton

Migrants dans la Jungle de Calais 2016 © Richard Burton

Migrants dans la Jungle de Calais 2016 © Richard Burton

Réfugiés et migrants
Actualité

États Généraux des Migrations : la parole est aux citoyens

Depuis juin 2017, 470 associations et collectifs citoyens (dont AIF) appellent Emmanuel Macron et son gouvernement à une refonte de la politique migratoire et à l’organisation d’une concertation citoyenne. Face à une demande restée lettre morte, les associations s’organisent.

Au mois de juin 2017, une tribune largement signée par des ONG et collectifs citoyens de défense des droits des migrants et des réfugiés appelait le Gouvernement à ouvrir le dialogue pour envisager une politique migratoire différente.

Lancer sa propre initiative

Une rencontre s’est tenue à l’Élysée avec des membres du cabinet du Président de la République. Reçus mais pas entendus, les signataires ont décidé de lancer leur propre initiative pour faire entendre la voix de celles et ceux qui, au quotidien, partout en France, agissent pour protéger les droits des migrants et des réfugiés.

Lire aussi : Projet de loi « immigration – asile », des propositions inquiétantes

Les États Généraux des Migrations sont officiellement lancés le 21 novembre 2017.

Depuis le début de l’année, et dans les prochaines semaines et les prochains mois, se tiennent des concertations citoyennes sur les enjeux des migrations et des politiques migratoires : une étape majeure des États Généraux des Migrations.

Des assemblées locales partout en France

Ces assemblées décentralisées s’organisent partout en France pour créer des synergies, faire du lien, partager et échanger sur les recommandations, les approches, les pratiques, initiatives et expériences entre ONG expérimentées, collectifs naissants et initiatives citoyennes.

Elles sont organisées au niveau local à l’initiative des acteurs de terrain (collectifs citoyens, associations locales, antennes locales d’organisations nationales, etc.).

Un événement national est prévu au printemps 2018 pour investir le débat public et faire émerger un mouvement d’opinion en faveur de l’accueil et générer une mobilisation plus large pour le respect des droits des migrants et des réfugiés.

Amnesty International France est partie prenante de cette dynamique depuis ses débuts. Ses membres sont invités à s’impliquer au niveau local.

En savoir plus : les dates des réunions, consulter le site des EGM

ABONNEZ-VOUS À L'HEBDO

Chaque vendredi, l'actualité des droits humains dans votre boîte mail

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres