Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 5.1/mois
Enfants migrants à la frontière mexicaine © John Moore/Getty Images

Enfants migrants à la frontière mexicaine © John Moore/Getty Images

Réfugiés et migrants
Actualité

Demandeurs d’asile : le projet cruel de Donald Trump

Donald Trump veut mettre en place une politique restrictive visant à limiter l’accès au territoire pour des réfugiés et des demandeurs d'asile venus d'Amérique centrale. 

Demander l'asile est un droit fondamental de la personne humaine.

La législation américaine établit d’ailleurs très clairement que le lieu où la manière dont les gens qui cherchent un refuge entrent dans le pays n'a pas d'importance – ils ont le droit de solliciter l'asile.

Ses intentions de limiter les droits des demandeurs d'asile sont contraires à cette législation et aux obligations internationales incombant aux États-Unis.

En ce moment même, des mères, des pères et des enfants poursuivent leur difficile et éprouvant périple parce qu'ils cherchent désespérément à échapper aux violences et aux persécutions.

Mettre les personnes en danger

Ce projet fait écho à l’interdiction d’entrée pour des personnes venues des pays à majorité musulmane, que le Président Trump a mis en place en 2017.

Une nouvelle fois, le président Donald Trump fait preuve d'une grande cruauté envers des personnes qui veulent tout simplement reconstruire leur vie en sécurité. Renvoyer des personnes qui cherchent à se mettre à l’abri des violences et des persécutions est contraire au droit international.

Ces familles et autres ont le droit de demander l'asile à des points d'entrée.

La détention indéterminée, même pour les enfants

Par ailleurs, il est profondément inhumain et illégal de détenir pour une durée indéterminée des familles, et notamment des bébés et des enfants, dans des villages de tentes.

La directrice d’Amnesty International Etats-Unis s’est rendue récemment dans l'un d'entre eux à Tornillo, au Texas, et a vu ce qui se passait lorsque des gens en quête de protection sont traités de manière inhumaine et criminalisés pour avoir fait ce que chacun d'entre nous aurait fait à leur place.

Cela s'inscrit dans le cadre des mesures plus générales prises par le président Donald Trump pour diaboliser les familles qui recherchent la sécurité en se rendant à la frontière.

Abonnez-vous à l'Hebdo

Chaque vendredi, recevez par email l'actualité des droits humains

Rester informé(e)
Et recevoir nos newsletters
AMNESTY INTERNATIONAL FRANCE
76, boulevard de la Villette - 75940 Paris cedex 19
Téléphone: (+33) 01 53 38 65 65
Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres