Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois
Ana et Vera, des membres de l'ONG Sphere
Des membres de l'ONG Sphere

Des membres de l'ONG Sphere

Des membres de l'ONG Sphere

ONG Sphere 

L’ONG Sphere défend les droits des femmes et des personnes LGBTI depuis 2006 en Ukraine. Fondée par les militantes Anna Charyhina et Vira Tchernyhina, l’association est la cible depuis des années d’attaques violentes menées par des groupes anti-LGBTI.

Sphere est une des plus anciennes organisations ukrainiennes qui intervient pour la défense des droits des femmes et des personnes LGBTI. Pour autant, l’ONG subit des attaques à répétition de la part de groupes anti-LGBTI qui prolifèrent à travers le pays. Alors que l’organisation offre un espace protégé aux femmes et aux personnes LGBTI à Kharkiv, deuxième ville d’Ukraine, ces groupes violents s’en prennent aux sympathisants de l’organisation et dégradent leurs locaux. Urine sur les murs, étalage de matières fécales sur les poignées de porte, bris de vitres et slogans homophobes font leur quotidien.  

Lire aussi : Découvrez le reportage "Gays envers et contre tous" dans notre magazine la Chronique 

Bien que les deux fondatrices de Sphere portent plainte auprès de la police à chaque incident, les auteurs de ces attaques jouissent d’une impunité quasi-totale. Sur 30 incidents subis par l’organisation depuis 2017, seulement trois ont fait l’objet d’une enquête de la part de la police. Aucun des trois incidents n’a été qualifié de crime de haine et les enquêtes ne progressent pas. 

Malgré les menaces et les tentatives d’intimidation, Sphere a organisé en 2019 la première marche des fiertés à Kharkiv. L’organisation réussit à faire de cet événement un immense succès qui réunit près de 3 000 participantes et participants. C’est sans compter sur les agents de police qui ne protègent pas efficacement les manifestants contre les violences et qui, au contraire, lancent eux-mêmes des insultes homophobes. En raison de l’inaction de la police face aux attaques constantes, les membres de l’ONG Sphere et leurs sympathisants vivent dans un état de peur permanente.

Je veux que nos agresseurs rendent des comptes, comme le prévoit la législation.

déclare Anna.

Agir

Agissons pour les membres de l'ONG Sphère !

L’État doit réagir en condamnant les auteurs de ces attaques et en protégeant les membres de  Sphère ! Signez notre pétition.

Les 10 situations
Wendy Galarza
Bernardo Caal Xol
Mohamed El-Baqer
Mikita Zalatarou
Imoleayo Michael
Ciham Ali Ahmed
Panusaya "Rung"
Actualités