Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 5.1/mois
Liberté d'expression
Actualité

Russie : les bureaux d’Amnesty International sous scellés

En arrivant sur leur lieu de travail, mercredi 2 novembre au matin, les membres du personnel de notre bureau de Moscou ont découvert avec surprise que le bureau avait été placé sous scellés. Les autorités municipales ont laissé un avis en interdisant l’entrée.

Le court document affiché sur les locaux de l’organisation, indiquait que le bâtiment est la « propriété d’une ville de la Fédération de Russie » et que personne n’est autorisé à entrer sans être accompagné d’un agent municipal. Les verrous et le système d’alarme ont été enlevés et le courant semble avoir été coupé. Amnesty International loue ses bureaux, situés dans le centre de Moscou directement auprès de la municipalité

Les employés d’Amnesty International ont tenté de téléphoner aux autorités municipales en utilisant le numéro indiqué pour essayer de remédier à la situation, mais personne n’a répondu. Ils cherchent actuellement à obtenir une entrevue avec des représentants de la municipalité.

Si les autorités persistent à refuser de résoudre ce problème, cela va ressembler de plus en plus à une obstruction délibérée à l'encontre de notre travail de défense des droits humains en Russie. Il est de plus en plus difficile de ne pas envisager cet incident dans le contexte d'une large répression de la société civile dans le pays.

John Dalhuisen, Directeur Europe et Asie Centrale d'Amnesty International.

Un Climat délétère

Nous ignorons ce qui a poussé les autorités de Moscou à empêcher notre personnel d’accéder à nos locaux. Il s’agit là d’une très mauvaise surprise pour laquelle nous n’avons reçu aucun avertissement préalable. Des informations communiquées par les autorités municipales laissent entendre que notre organisation n'aurait pas payé le loyer. Nous disposons des documents prouvant que le loyer a été réglé dûment, jusqu'au mois d'octobre inclus. Étant donné le climat dans lequel opère actuellement la société civile en Russie, il existe de nombreuses explications plausibles à cette situation, mais il est trop tôt pour tirer la moindre conclusion. Nous nous employons à résoudre le problème aussi rapidement que possible. Nous allons continuer à tenter de comprendre ce qu'il s'est passé et de résoudre ce problème avec les autorités concernées afin de continuer notre activité cruciale et légitime. Le silence des autorités de Moscou ne facilité pas les choses.

Rester informé(e)
Et recevoir nos newsletters
Nous suivre:
AMNESTY INTERNATIONAL FRANCE
76, boulevard de la Villette - 75940 Paris cedex 19
Téléphone: (+33) 01 53 38 65 65
Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres