Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois
Action de Greenpeace après la catastrophe du Trafigura © Greenpeace / Aslund

Action de Greenpeace après la catastrophe du Trafigura © Greenpeace / Aslund

Action de Greenpeace après la catastrophe du Trafigura © Greenpeace / Aslund

Liberté d'expression

Russie : des militants de Greenpeace attaqués

La violente attaque contre des militants de Greenpeace et de Veille environnementale, venus dans la région de Krasnodar pour aider à lutter contre les incendies de forêt, est un nouveau coup dur porté à la liberté d'association en Russie.

Des pompiers volontaires et des militants de Greenpeace Russie et de Veille environnementale pour le Caucase du Nord se sont rendus dans la région de Krasnodar pour former des militants locaux et aider à combattre les incendies de forêts.

Dans la nuit du 8 septembre, un groupe de huit hommes masqués, armés de matraques, de couteaux et de pistolets à balles en caoutchouc, ont attaqué le site où ils campaient. Plusieurs militants ont été blessés, et deux ont dû être hospitalisés. Les agresseurs ont également vandalisé les tentes, et crevé les pneus et brisé les pare-brise des véhicules.

Le visionnage de cette vidéo entraîne un dépôt de cookies de la part de YouTube. Si vous souhaitez lire la vidéo, vous devez consentir aux cookies pour une publicité ciblée en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Un contexte particulier

Cette agression se produit dans un contexte de représailles et de campagnes de diffamation orchestrées par les autorités contre les organisations indépendantes de la société civile. Si une enquête efficace n’est pas rapidement menée et si les militants ne sont pas protégés contre de nouvelles violences, cela reviendrait à cautionner cette attaque.