Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : € 5.1/mois
Le samedi 12 septembre 2020, des milliers de personnes ont manifesté à Paris suite à l'appel lancé par les Collectifs Gilets Jaunes et des personnalités du mouvement pour exiger plus de justice sociale, exprimer leur inquiétude face aux probables crises économiques et sociales qui se profilent à la suite de Covid-19 et dénoncer la gestion de l'épidémie // Credit : ESTELLE RUIZ / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

Le samedi 12 septembre 2020, des milliers de personnes ont manifesté à Paris suite à l'appel lancé par les Collectifs Gilets Jaunes et des personnalités du mouvement pour exiger plus de justice sociale, exprimer leur inquiétude face aux probables crises économiques et sociales qui se profilent à la suite de Covid-19 et dénoncer la gestion de l'épidémie // Credit : ESTELLE RUIZ / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

Le samedi 12 septembre 2020, des milliers de personnes ont manifesté à Paris suite à l'appel lancé par les Collectifs Gilets Jaunes et des personnalités du mouvement pour exiger plus de justice sociale, exprimer leur inquiétude face aux probables crises économiques et sociales qui se profilent à la suite de Covid-19 et dénoncer la gestion de l'épidémie // Credit : ESTELLE RUIZ / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

Liberté d'expression
Déclaration publique

Le nouveau schéma national du maintien de l’ordre doit être ambitieux

Aujourd’hui nous attendons la publication du nouveau Schéma national du maintien de l'ordre (SNMO). Il s'agit d'une nouvelle stratégie de gestion des manifestations sur laquelle le ministère de l'Intérieur travaille depuis dix-huit mois. Cécile Coudriou, présidente d’Amnesty International France, alerte sur les premiers éléments annoncés vendredi dernier par le ministre de l’Intérieur.

Les premières annonces du ministre de l’Intérieur, vendredi 11 septembre 2020, à la veille de la reprise des manifestations des Gilets jaunes, ne nous ont pas rassurés. On ne s’engage pas dans une approche de désescalade en présentant de nouvelles grenades et en maintenant l’usage du LBD, pas plus qu’on n’établit un dialogue en modifiant les sommations à l’adresse des manifestants. 

Lire aussi : Pour la suspension du LBD et l'interdiction des grenades explosives

Le niveau de violences et leur répétition, documentés et dénoncés par notre organisation, exigent des réponses ambitieuses et des réformes structurelles du maintien de l’ordre, replaçant la protection et la facilitation du droit de manifester au cœur des missions des forces de l’ordre. On ne peut pas espérer de résultats différents en appliquant la même méthode. 

Nos demandes répétées pour un processus de consultation transparent et inclusif dans l'élaboration du nouveau SNMO sont jusqu'ici restées vaines.

Pour mettre fin aux violences et aux violations du droit international relatif aux droits humains, il est essentiel que le ministère de l’Intérieur se montre exemplaire dans ses propositions, que les objectifs soient clairs en matière de droits humains et que des évaluations régulières du SNMO soient menées, y compris dans le déploiement de sa mise en œuvre.

Agir

DEVENIR MEMBRE

C’est grâce au soutien de nos membres et donateurs que nous pouvons enquêter en toute indépendance et faire respecter les droits de toutes et tous à travers le monde.

Pour poursuivre notre mission et continuer à construire un monde plus juste, nous avons besoin du soutien du plus grand nombre.

Soutenez notre indépendance en devenant membre d’Amnesty International France.

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres