Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 34
Manifestation pour le mariage entre personnes du même sexe, Irlande du Nord © Brendan Harkin/Love Equality

Manifestation pour le mariage entre personnes du même sexe, Irlande du Nord © Brendan Harkin/Love Equality

Manifestation pour le mariage entre personnes du même sexe, Irlande du Nord © Brendan Harkin/Love Equality

Discriminations
Victoire

En Irlande du Nord, l’avortement et le mariage entre personnes du même sexe enfin autorisés

Les générations futures d’Irlande du Nord n’auront plus à subir les inégalités qui ont frappé tant de leurs concitoyens et concitoyennes par le passé : un projet de loi portant sur l’avortement et le mariage entre personnes de même sexe a été adopté par le Parlement du Royaume-Uni à l’issue de la dernière étape de la procédure législative.

Le 22 juillet restera comme une journée historique en Irlande du Nord : un projet de loi portant sur l’avortement et le mariage entre personnes de même sexe a été adopté par le Parlement du Royaume-Uni à l’issue de la dernière étape de la procédure législative.

Pour nous qui nous mobilisons depuis de nombreuses années autour de ces deux questions, travaillant en concertation étroite avec les députés et leurs pairs, c’est une victoire majeure pour les droits humains. Nulle part ailleurs sur les îles britanniques le combat mené par les gens en faveur de leurs droits n’a été aussi long ni aussi difficile qu’en Irlande du Nord. Nous devons désormais nous assurer que les dispositions relatives à l’accès aux soins de santé et au mariage pour les Nord-Irlandaises et les Nord-Irlandais seront rapidement mises en œuvre.

Lire notre reportage : En Irlande du Nord, les gaietés du mariage pour tous

Une mise en application qui commence à l’automne

Les engagements énoncés dans le projet de loi relatif à la formation de l’Exécutif en Irlande du Nord pour ce qui est de l’avortement et de l’égalité devant le mariage seront promulgués au plus tard le 21 octobre 2019, à moins que l’Exécutif nord-irlandais ne soit rétabli d’ici là.

La date butoir d’entrée en vigueur de la loi reconnaissant le mariage entre personnes de même sexe a été fixée à janvier 2020, tandis que la réglementation relative à l’avortement doit être appliquée dans son intégralité d’ici mars 2020, certaines dispositions entrant en vigueur plus tôt. L’avortement sera dépénalisé, et les femmes en instance de jugement verront les poursuites engagées à leur encontre abandonnées à compter du 22 octobre 2019.

La réforme de l’avortement : « un bond en avant »

C’est une interdiction qui court depuis 158 ans qui va enfin être levée. Le projet de loi met en œuvre la réforme tant attendue de la loi relative à l’avortement, prévoyant notamment la dépénalisation de cet acte. Les femmes ne pourront plus être poursuivies parce qu’elles avortent tandis que, dans les affaires en cours, les poursuites seront suspendues.

Ces réformes constituent un bond en avant et une véritable reconnaissance du droit des femmes aux soins de santé en Irlande du Nord. Après de nombreuses années de combat livré devant les tribunaux, aux côtés de femmes telles que Sarah Ewart, et de mobilisation pour rallier un soutien multipartite au Parlement de Westminster, nous avons enfin obtenu l’égalité que toutes les femmes méritent.

Le fruit d'une longue campagne

Sarah Ewart a dû quitter l’Irlande du Nord en 2013 pour interrompre sa grossesse après avoir appris que le fœtus souffrait d’une malformation mortelle. Elle a saisi la Haute Cour de Belfast.

Nous avons passé des années à nous battre, aux côtés d’Amnesty International, devant les tribunaux et au Parlement de Westminster. Nous avons enfin été entendus.

Sara Ewart

Sarah Ewart a partagé son immense soulagement de voir que la loi sur l’avortement, responsable de terribles souffrances pour de nombreuses femmes, va enfin disparaître.

Devenir membre

C’est grâce au soutien de nos membres et donateurs que nous pouvons notamment enquêter en toute indépendance sur les violations des droits humains des gouvernements, dont celui de la France.

Pour poursuivre notre mission et continuer à construire un monde plus juste, nous avons absolument besoin du soutien du plus grand nombre.

Soutenez notre indépendance en devenant membre d’Amnesty International France.

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres