Aller au contenu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois
Mobilisation sur la place de la République à Paris pour dénoncer les ventes illégales d'armes de la France
Mobilisation sur la place de la République à Paris pour dénoncer les ventes illégales d'armes de la France © Jérôme Leblois/Hans Lucas

Mobilisation sur la place de la République à Paris pour dénoncer les ventes illégales d'armes de la France © Jérôme Leblois/Hans Lucas

Mobilisation sur la place de la République à Paris pour dénoncer les ventes illégales d'armes de la France © Jérôme Leblois/Hans Lucas

Contrôle des armes

Omerta sur les ventes d'armes françaises : une année de lutte pour y mettre fin !

Des victoires, des mobilisations, des révélations mais aussi des déceptions. C’est grâce à vous que, tout au long de l’année 2021, nous avons pu poursuivre notre combat pour plus de contrôle et de transparence sur les ventes d’armes de la France. Aujourd’hui, en ce début de nouvelle année, on fait le point.

En septembre 2019, nous avons lancé la campagne « Silence, on arme ! ». Une campagne d’envergure qui a pour objectif de mettre fin aux ventes illégales d’armes françaises et d’obtenir enfin la mise en place d’un contrôle sur ce commerce pas comme les autres.

Vous avez été des milliers voire des centaines de milliers à nous soutenir pour que l’omerta du gouvernement français cesse. Voici donc un bilan positif et non exhaustif des actions que nous avons menées en 2021 pour atteindre notre but commun.

Notre podcast "Silence, on arme !"

Janvier 2021

Du portrait de Max, militant historique pour le contrôle des ventes d’armes, aux révélations du média Disclose, nous vous avons proposé un podcast en quatre épisodes pour décrypter tous les samedis du mois de janvier les rouages de cette omerta à la française.

Épisode 1 : Récit d'une mobilisation mondiale pour le contrôle des armes

Épisode 2 : Ventes d'armes, une omerta française

Épisode 3 : Les militants de notre Cellule armes

Épisode 4 : Le Parlement tenu à l'écart des ventes d'armes françaises

Des armes françaises au Liban

28 janvier 2021

A member of Lebanese riot police fires a weapon during anti-government protests that have been ignited by a massive explosion in Beirut, Lebanon August 10, 2020.

Un membre de la police anti-émeute libanaise lors de manifestations anti-gouvernementales qui ont été déclenchées par l'explosion de Beyrouth, au Liban, le 10 août 2020 // Credit : REUTERS/Thaier Al-Sudani TPX

Nous rendons public de nouvelles recherches révélant que de nombreux équipements militaires et de maintien de l’ordre français ont été déployés pour réprimer la population libanaise en 2019, lors de manifestations en grande majorité pacifiques.

Par l’absence de contrôle parlementaire, cette recherche vient prouver une nouvelle fois que les transferts d’armes favorisent les violations des droits humains notamment en ce qui concerne les équipements de maintien de l’ordre.

Lire notre enquête : Au Liban, la répression alimentée par le "Made in France"

Une action cartes de vœux

30 janvier 2021

Des cartes de vœux sont envoyées aux députés et aux sénateurs pour proposer de nouvelles résolutions en matière de ventes d’armes. Le combat continue, on ne lâche rien !

Formations à distance des militants

Février 2021

Après cette année particulière, notre service de formation des militants continue à s'adapter au contexte sanitaire et propose un parcours de formation à distance intitulée « S'approprier la campagne « Silence, on arme ! » ». Ce parcours de formation prévoit des travaux collectifs en visioconférence (plusieurs webinaires espacés) et des temps de travail individuels (entre deux webinaires). Il sera animé par le réseau des formatrices et des formateurs régionaux.

Sixième anniversaire du conflit au Yémen

Février / Mars 2021

Mobilisation sur la place de la République pour le sixième anniversaire du conflit au Yémen, 25 mars 2021

Mobilisation sur la place de la République pour le sixième anniversaire du conflit au Yémen, 25 mars 2021 © Jérôme Leblois

Pendant deux mois, tous les jeudis à la même heure, nous organisons une mobilisation sur la place de la République à Paris pour dénoncer les ventes d’armes françaises aux pays impliqués dans le conflit au Yémen. Chaque semaine, vous êtes de plus en plus nombreuses et nombreux à nous rejoindre.

Le 25 mars 2021, date d'anniversaire de cette guerre et point culminant de nos mobilisations, nous sommes 11 organisations et plus d'une centaine de militants et militantes à exiger la fin de la complicité de la France.

Voir notre action : Guerre au Yémen, la France complice

Les Français réclament plus de transparence et de contrôle

31 mai 2021

Alors que le ministère des Armées doit rendre public son rapport annuel sur les exportations d’armements de la France, mardi 1er juin 2021 au plus tard, nous publions une enquête d’opinion révélant que les Français sont majoritairement favorables à une transparence et à un contrôle renforcé des ventes d’armes en France.

Trois français sur quatre souhaitent plus de transparence et de contrôle sur les ventes d’armes françaises.

L'opération Summer Vibes

Été 2021

Parce que notre mobilisation ne doit pas faiblir pendant la période estivale, parce qu’il ne faut pas laisser de répit aux autorités françaises, une action grand public et engageante est lancée en août. Des jeux d’été à faire en famille ou entre amis (mots croisés, labyrinthe, jeu des 7 différences) sont proposés sur notre site, sur les réseaux sociaux et dans plusieurs magazines.

Nos militants et militantes ont également envoyés des centaines de cartes postales à notre ministre des Armées pour exiger la fin de l’omerta autour des ventes d’armes françaises.

Des centaines de cartes adressées à la ministre des Armées

Les parlementaires doivent rendre des comptes !

18 novembre 2021

Dans un document officiel, le 18 novembre 2020, les parlementaires exigeaient ENFIN la nécessité d’un meilleur contrôle et de plus de transparence sur les ventes d’armes françaises.

Un an après, cette initiative inédite que nous avions saluée, est restée lettre morte. L’occasion pour nous de lancer une action d’interpellation auprès des parlementaires pour qu’ils rendent des comptes : plus de 3 000 mails envoyés !

Les nouvelles révélations du média Disclose

26 novembre 2021

Dans une enquête, le média d’investigation Disclose explique comment la France maintiendrait coûte que coûte ses relations avec son client égyptien pour pouvoir poursuivre ses ventes d’armes. Tout cela, en dépit des risques qu’elles soient utilisées à des fins de répression interne. Si ces révélations sont avérées, ces ventes d’armes et de technologies de surveillance sont incompatibles avec les engagements internationaux de la France.

Lire l'enquête : Les dérives meurtrières du partenariat franco-égyptien

Agir

Plus qu'un mois pour signer notre pétition !

Nous remettons la pétition "Ventes d'armes : stop à la complicité de la France" dans un mois. D'ici là, nous devons récolter un maximum de signatures pour que nos exigences aient le plus de poids possibles !

Omerta sur les ventes d'armes françaises : une année de lutte pour y mettre fin ! - Amnesty International France