Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 5.1/mois
« Villes pour la vie » est un regroupement de plusieurs centaines de municipalités dans le monde qui s’engagent dans la lutte contre la peine de mort.

« Villes pour la vie » est un regroupement de plusieurs centaines de municipalités dans le monde qui s’engagent dans la lutte contre la peine de mort.

« Villes pour la vie » est un regroupement de plusieurs centaines de municipalités dans le monde qui s’engagent dans la lutte contre la peine de mort.

Peine de mort et torture
compte-rendu

Un événement pour dire non à la peine de mort

C’était jeudi 30 novembre 2017 dernier, place Salvador Allende à Villeneuve d’Ascq. Devant l’hôtel de ville illuminé pour l’occasion, les militants du groupe local d’Amnesty International ont animé une soirée de sensibilisation dans le cadre du mouvement « Villes pour la vie ».

« Villes pour la vie » est un regroupement de plusieurs centaines de municipalités dans le monde qui s’engagent dans la lutte contre la peine de mort.

La soirée a commencé par un concert en extérieur de la Batuc’Quanta, une groupe de percussionnistes dont les membres sont en situation de handicap. Au rythme des batteries, la mairie s’est alors illuminée.

Puis, Saliha Khatir, adjointe au maire déléguée aux Droits de l’Homme, a pris la parole. Dans un discours émouvant, elle a rappelé l’ensemble des arguments en faveur de l’abolition de la peine de mort, ajoutant que

La peine de mort ne respecte pas le droit fondamental à la vie. Oui, c’est une phrase évidente mais il faut le redire : le droit à la vie est un principe absolu et fondamental garanti par les articles 3 et 5 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948.

Saliha Khatir, adjointe au maire déléguée aux Droits de l’Homme

La soirée s’est poursuivi à l’intérieur de la mairie où la vidéo « Voir pour comprendre : la peine de mort » a été diffusé.

Nos militants Annette Bernet et Laurent Depinoy en ont alors profité pour faire signer des pétitions et présenter plusieurs cas dont celui d’Ammar al Baluchi enfermé à Guantanamo depuis onze ans et risquant la peine de mort ainsi que celui de Hoo Yew Wah condamné à mort en Malaisie.

Gérard Caudron, le maire de Villeneuve d’Ascq a ensuite clos les prises de parole et ouvert le pot de l’amitié accompagné de la chanson de Julien Clerc « L’assassin assassiné » avant que tous les participants ne repartent chez eux sous les flocons de neige.

C’est la troisième fois que la mairie de Villeneuve d’Ascq et le groupe local s’associaient pour donner vie à cet événement. De la dizaine de participants lors de la première édition, le nombre de personnes présentes est passé à une cinquantaine. En attendant toujours plus l’année prochaine.

Rejoindre une structure locale

Venez agir avec nous et rencontrer nos militants et bénévoles !

Rester informé(e)
Et recevoir nos newsletters
AMNESTY INTERNATIONAL FRANCE
76, boulevard de la Villette - 75940 Paris cedex 19
Téléphone: (+33) 01 53 38 65 65
Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres