Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 5.1/mois
Une femme réfugiée et son enfant sur l'île de Chios en Grèce © PANTELIS FYKARIS/AFP/Getty Images

Une femme réfugiée et son enfant sur l'île de Chios en Grèce © PANTELIS FYKARIS/AFP/Getty Images

Réfugiés et migrants
compte-rendu

Réfugiés piégés en Grèce : vos signatures remises au gouvernement français

Plus de 30 000 personnes en France ont agi pour faire cesser les souffrances des réfugiés qui risquaient de mourir de froid en Grèce. Il est encore temps que le gouvernement français agisse.

Conclu en mars 2016, l’accord UE-Turquie qui permet à l’Europe de renvoyer des réfugiés en Turquie a fait des îles grecques des prisons à ciel ouvert pour plusieurs milliers de réfugiés.

Depuis plus d’un an, ils sont pris au piège en attendant d’être renvoyés vers la Turquie. Les conditions de vie se résument à cette terrible énumération : manque d’eau chaude et de chauffage, conditions d’hygiène lamentables, mauvaise nutrition, système de soins inadapté …

Durant l’hiver, la situation est devenue catastrophique. Des réfugiés dont des enfants et des personnes âgées n’avaient pas mieux qu’une tente non-chauffée pour faire face aux températures glaciales.

Au mois de janvier 2017, trois hommes sont morts en une semaine dans l’un des camps. Ils ont perdu la vie à cause du monoxyde de carbone produit par le petit chauffage qu’ils avaient fabriqué pour se tenir chaud sous leur tente. Fin novembre 2016, une bouteille de gaz utilisée pour cuisiner a explosé tuant une femme irakienne de 66 ans et un jeune enfant de 5 ans.

Signer la pétition : contre le décret anti-réfugiés de Donald Trump

Mobilisation pour demander l’accueil des réfugiés

Nous avons alerté les Etats européens ainsi que les institutions européennes pour exiger que plus de réfugiés puissent quitter les îles et soient accueillis dans d’autres pays européens.

En France, plus de 30 000 personnes ont soutenu nos demandes et ont ainsi exigé que cette situation dramatique cesse immédiatement car elle foule aux pieds la dignité humaine et le respect des droits humains.

La France a déjà accueilli 2 800 réfugiés depuis la Grèce. Cela a permis à ces personnes de pouvoir enfin commencer à reconstruire leur vie.

A quelques semaines de l’élection présidentielle, il est encore temps pour la France de relocaliser le plus grand nombre possible de personnes depuis la Grèce.

Rester informé(e)
Et recevoir nos newsletters
AMNESTY INTERNATIONAL FRANCE
76, boulevard de la Villette - 75940 Paris cedex 19
Téléphone: (+33) 01 53 38 65 65
Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres