Aller au contenu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois

WE MADE IT #2 | Pologne : pouvoir aimer qui l'on aime  

Elzbieta Podlezna, Anna Prus et Joanna Gzyra-Iskandar. Trois amies polonaises, militantes des droits des personnes LGBTI. En Pologne, leur pays, les politiques discriminatoires contre les minorités sexuelles sont devenues monnaie courante. Elles en ont fait les frais. Dans WE MADE IT, on vous embarque suivre leur combat et leur victoire.

WE MADE IT, le podcast d'Amnesty International qui revient sur des combats qui ont changé des vies, des victoires qui ont changé des lois.

#JestemLGBT (#JeSuisLGBT). C'est le hashtag utilisé par des dizaines de milliers de Polonais et Polonaises pour exprimer leur soutien aux droits des personnes LGBTI dans leurs pays. Depuis quelques années, la Pologne met en place des politiques discriminatoires envers les minorités sexuelles. Elzbieta Podlezna, Anna Prus et Joanna Gzyra-Iskandar ont subi un harcèlement judiciaire. Leur crime ? Avoir créé un flyer représentant la vierge Marie entourée d’un halo arc-en-ciel...  

Leur lutte, devenue emblématique, ainsi que la mobilisation pour abandonner les charges contre elles, permettent de mesurer la menace qui pèse sur les droits des personnes LGBTI en Pologne. C’est leur histoire que l’on raconte dans la saison 2 de WE MADE IT.


Anna Prus
Je pense que la Pologne est un pays homophobe car à partir du moment où les personnes queers ne se sentent pas en sécurité quand elles sortent de chez elles, on peut parler d’homophobie. 
Militante polonaise pour les droits des personnes LGBTI

Elzbieta Podlezna
Amnesty International nous a prises sous sa protection. Il y a eu une importante campagne internationale pour nous soutenir. C’était vraiment quelque chose.
Militante polonaise pour les droits des personnes LGBTI

Janne Calis
Nous sommes le futur. Il est essentiel de travailler pour et avec les jeunes parce qu’ils représentent l’avenir et ce sont eux qui vont devoir vivre avec tout cela.
Militante d’Amnesty International engagée dans la campagne pour soutenir militantes polonaises

Épisode 1/3 | « Les criminelles » les plus recherchées du pays

En 2019, l'État polonais instrumentalise l'arrestation d'Elzbieta Podlezna. Sur Twitter, le ministre de l’Intérieur se félicite même de l’intervention des forces de l'ordre face à la militante des droits des personnes LGBTI. Très vite, une enquête préliminaire est ouverte. Anna Prus et Joanna Gzyra-Iskandar sont elles aussi mises en examen pour « offense au sentiment religieux ». Puis vient le procès...

Épisode 2/3 | L'arc-en-ciel n'est pas une offense

Sur le banc des accusés, les trois amies sont jugées pour un bout de papier. Peine encourue : deux ans de prison. Amnesty International lance une pétition pour faire abandonner les charges à leur encontre. En parallèle, des messages de soutien arrivent par milliers, de toute l'Europe. Aux Pays-Bas, des personnalités catholiques se joignent à la mobilisation. Pour elles, la vierge Marie ne représente pas la haine et l'intolérance, mais bien l’amour et la protection. Et ce, pour toutes et tous, sans exception.

Épisode 3/3 | ​Nous aussi, on avait peur

L'affaire prend l'allure d'une saga judiciaire anti-LGBTI. Après trois mois de procès, Elzbieta, Anna et Joana sont acquittées. Mais le parquet fait appel et les trois amies doivent à nouveau comparaître devant la justice. Une stratégie de l'usure qui épuisent les trois militantes. Une nouvelle bataille s'engage et de nouvelles mobilisations ont lieu. La peur de la condamnation occupe toujours les esprits. Elle ne disparaîtra qu'une fois le verdict tombé et l'acquittement définitif prononcé.

Les voix de WE MADE IT #2 : 

- Anna Prus, militante polonaise pour les droits des personnes LGBTI, poursuivie par les autorités polonaises dans un procès ouvert en 2020

- Elzbieta Podlesna, militante polonaise de pour les droits des personnes LGBTI, poursuivie par les autorités polonaises dans un procès ouvert 2020

- Sébastien Tüller, responsable des droits des personnes LGBTI chez Amnesty International France

- Avtomat, DJ et producteur de musique électro, ouvertement queer

- Janne Calis, militante d’Amnesty International Pays-Bas, largement investie dans la campagne de mobilisation pour les trois femmes polonaises.

- Tanguy Blum, journaliste à Radio France, producteur et animateur de WE MADE IT. 

Agir

ÉCOUTER WE MADE IT

WE MADE IT, notre podcast sur des combats qui ont changé des vies, des victoires qui ont changé des lois. À découvrir sur toutes les plateformes de podcast.

[PODCAST] WE MADE IT #2 | Pologne : pouvoir aimer qui l'on aime - Amnesty International France