Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 34
Faire un don

Aidez-nous à changer des vies dès aujourd'hui.

Faites un don.

Actualité

Du 2 au 11 décembre : rendez-vous pour 10 jours pour signer

Participez ou organisez une action près de chez vous pour interpeller les autorités et soutenir des personnes dont les droits sont violés, dans le cadre de la campagne 10 jours pour signer du 2 au 11 décembre.

Pour l’édition 2016, nous continuons nos efforts pour qu’un maximum de personnes interpelle les autorités via l’envoi de lettres et de pétitions ou via des messages sur les réseaux sociaux. Nous insistons sur l’importance également d’un soutien moral avec l’envoi de messages de solidarité. Cette année, vous aussi, vous pouvez organiser des actions entre le 2 et le 11 décembre 2016 sur votre lieu de travail, dans votre quartier, dans votre village ou votre lieu d’études pour soutenir une ou plusieurs personnes.

De nombreux cas à défendre dont :

Edward Snowden – Etats-Unis : en exil forcé en Russie et menacé de prison pour avoir révélé les programmes de surveillance En communiquant des documents des services secrets américains à des journalistes, Edward Snowden, ancien consultant de l’agence de sécurité NSA, a révélé l'ampleur de la surveillance de masse exercée par les gouvernements sur nos vies. Ces révélations ont ouvert un débat public mondial sur le droit à la vie privée face aux agissements des états. Elles ont obligé des etats et entreprises privées à rendre des comptes aux citoyens sur la manière dont nos données privées sont préservées. Pourtant, le lanceur d’alerte reste accusé d’espionnage et de vol de secrets d’État et risque des dizaines d’années de prison.

Zeynab Jalalian- Iran : militante des droits de la minorité kurde, elle a été condamnée à perpétuité aux termes d’un procès injuste En 2008, elle a été incarcérée en raison de ses liens supposés avec la branche militaire d'un groupe d'opposition kurde, elle purge une peine de réclusion à perpétuité, et le monde autour d’elle devient chaque jour plus sombre. Torturée pendant sa détention, elle risque maintenant de perdre la vue.. Les autorités l'empêchent de recevoir les soins médicaux qui lui permettraient de ne pas devenir aveugle.

Fomusoh Ivo Feh- Cameroun : Condamné à 10 ans de prison pour un sms sarcastique Il était sur le point d'entrer à l'université quand un SMS a bouleversé le cours de sa vie. Il a fait suivre à un ami un message sarcastique affirmant que même le groupe armé Boko Haram n’embauchait pas si on échouait à ses examens. Arrêté à cause de ce texto, Ivo est condamné à 10 ans de prison pour « non-dénonciation d’actes terroristes ». Maxima Acuna – Pérou : paysanne et militante, elle se bat contre une compagnie minière qui la menace d’expulsion Máxima Acuña ne cèdera pas. Cette paysanne du nord du Pérou doit faire face à de violents actes de harcèlement. Ces attaques et intimidations sont menées par la police locale qui veut l’obliger à quitter les terres où elle vit avec sa famille car une entreprise minière veut les exploiter.

Shawkan – Egypte : il risque la peine de mort pour avoir exercé son métier de photojournaliste « C'était comme dans un film américain », a expliqué Shawkan. Sauf que les balles étaient réelles. Tout comme les gaz lacrymogènes, les chars lancés à l'assaut du mouvement de protestation et le millier de personnes tuées, ce 14 août 2013, en Egypte. Connu sous le pseudonyme de Shawkan, le photojournaliste Mahmoud Abu Zeid, qui a couvert la sanglante répression du « sit-in » des partisans de Mohammed Morsi, Président renversé quelques jours plus tôt, a été interpellé le jour même et torturé. Il croupit en prison depuis trois ans.

Mais aussi Bayram, Giyas, Annie, les peuples autochtones de Peace Valley, Johan et Eren.

10 jours pour signer

Participez à la campagne mondiale pour défendre ces personnes.

Rester informé(e)
Et recevoir nos newsletters
AMNESTY INTERNATIONAL FRANCE
76, boulevard de la Villette - 75940 Paris cedex 19
Téléphone: (+33) 01 53 38 65 65
Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres