Aller au contenu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 51 €
Agissez à nos côtés

Votre don peut sauver des vies 

Actions urgentes pour des personnes en danger, défense des droits des travailleurs exploités au Qatar, enquête sur les crimes de guerre… C’est grâce à vous que nous pouvons enquêter, alerter et agir en toute impartialité et indépendance ! 

Aidez-nous à maintenir les droits humains en vie. 

Noorey, ses sœurs et leur amie Bahal sont toujours bloquées en Grèce © Amnesty International / Richard Burton

Noorey, ses sœurs et leur amie Bahal sont toujours bloquées en Grèce © Amnesty International / Richard Burton

Noorey, ses sœurs et leur amie Bahal sont toujours bloquées en Grèce © Amnesty International / Richard Burton

Réfugiés et migrants

Agissez pour ces femmes Yézidies coincées en Grèce

Kurtey, Kamey, Beshey, Noorey et Bahal ont fui les atrocités en Irak. Elles sont prises au piège en Grèce en attendant d'être accueillies ailleurs en Europe.

Mise à jour : Après un périple périlleux de trois ans, Kurtey, Kamey, Noorey et Beshey vont rejoindre leur famille en Allemagne.

Kurtey, Kamey, Beshey, Noorey et Ghazal, cinq soeurs, ont dû fuir leur pays, l'Irak, avec leurs familles, en août 2014. Elles ont traversé des montagnes et des frontières mais n’ont trouvé que la misère dans les camps de Turquie. Elles ont continué leur périple, espérant trouver une protection. Forcées de payer des passeurs pour traverser la mer Égée, elles se sont finalement retrouvées coincées en Grèce, dans des conditions effroyables.

Après avoir passé plusieurs mois dans différents camps sordides où les autorités n’assuraient pas leur protection, les femmes ont enfin pu être logées dans des appartements en décembre.

Ghazal vient d’apprendre qu’elle sera accueillie en Allemagne mais les quatre autres soeurs et Bahal une femme de 92 ans, restent bloquées en Grèce.

Même si leurs conditions de vie se sont améliorées, leurs enfants ne peuvent toujours pas aller à l’école. Elles attendent encore de pouvoir être accueillies avec leur famille dans un autre pays de l’Union européenne où elles pourront enfin se sentir à l’abri et envisager un avenir.

Cette action est maintenant terminée

Agissez pour ces femmes Yézidies coincées en Grèce - Amnesty International France