Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 34
Victoria Bera (à droite), Esther Kiobel (au milieu) et l'avocate de la plaignante Channa Samkalden (à gauche) s'assoient dans la salle d'audience pendant qu'un tribunal néerlandais entend les premiers arguments d'une affaire historique contre Shell © Pierre Crom/Getty Images

Victoria Bera (à droite), Esther Kiobel (au milieu) et l'avocate de la plaignante Channa Samkalden (à gauche) s'assoient dans la salle d'audience pendant qu'un tribunal néerlandais entend les premiers arguments d'une affaire historique contre Shell © Pierre Crom/Getty Images

Victoria Bera (à droite), Esther Kiobel (au milieu) et l'avocate de la plaignante Channa Samkalden (à gauche) s'assoient dans la salle d'audience pendant qu'un tribunal néerlandais entend les premiers arguments d'une affaire historique contre Shell © Pierre Crom/Getty Images

Responsabilité des entreprises
bonne nouvelle

Jugement de Shell : une avancée capitale vers la justice

Un tribunal hollandais vient de rendre un jugement dans l’affaire inculpant Shell. Esther Kiobel et trois autres femmes accusent le géant du pétrole d’être impliqué dans l’arrestation et l’exécution de leurs époux au Nigéria. Le tribunal s’est reconnu compétent pour juger cette affaire !

Cette décision temporaire marque une avancée cruciale en direction de la justice pour Esther et les autres plaignantes. En outre, elle établit un important précédent pour les autres victimes autour du monde qui cherchent à amener des entreprises puissantes à rendre des comptes et luttent pour obtenir justice.

Le tribunal a également statué que Shell devait enfin remettre des documents internes confidentiels aux avocats des plaignantes qui auront la possibilité d’interroger les témoins.

Lire aussi : 23 ans après, la fin de l'impunité pour Shell

Un espoir contre l’impunité

Nous rendons hommage à Esther Kiobel, Victoria Bera, Blessing Eawo et Charity Levula. C’est uniquement grâce à leur courage et à leur persévérance que nous sommes allés aussi loin.

Ces femmes sont convaincues que leurs époux seraient toujours en vie aujourd’hui si Shell n’avait pas poursuivi sa quête insatiable de profit, encourageant ainsi le gouvernement nigérian à réprimer de façon sanglante les manifestations, tout en connaissant le coût humain de ces opérations.

Shell va peut-être devoir répondre à des questions devant un tribunal sur ce que l’entreprise savait et sur la manière dont elle a contribué à ce sombre chapitre de l’histoire nigériane.

La décision rendue ce jour aura de grandes répercussions pour les personnes, partout dans le monde, qui ont subi des préjudices en raison de l’avidité et de la conduite inconsidérée des multinationales.

Lire aussi : Shell complice d'homicides ?

DEVENIR MEMBRE

C’est grâce au soutien de nos membres et donateurs que nous pouvons notamment enquêter en toute indépendance sur les violations des droits humains des gouvernements, dont celui de la France.

Pour poursuivre notre mission et continuer à construire un monde plus juste, nous avons absolument besoin du soutien du plus grand nombre.

Soutenez notre indépendance en devenant membre d’Amnesty International France.

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres