Aller au contenu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 51 €
Agissez à nos côtés

Votre don peut sauver des vies 

Actions urgentes pour des personnes en danger, défense des droits des travailleurs exploités au Qatar, enquête sur les crimes de guerre… C’est grâce à vous que nous pouvons enquêter, alerter et agir en toute impartialité et indépendance ! 

Aidez-nous à maintenir les droits humains en vie. 

Maxima Acuna © Raúl García Pereira / Amnistía Internacional

Maxima Acuna © Raúl García Pereira / Amnistía Internacional

Maxima Acuna © Raúl García Pereira / Amnistía Internacional

Responsabilité des entreprises

Pérou la fin du calvaire pour Máxima Acuña

A l’issue de près de cinq ans de bataille juridique, la Cour suprême rend enfin son verdict et renonce à poursuivre Máxima Acuña. Une décision historique pour les défenseurs de l'environnement dans le pays.

Máxima Acuña, paysanne et défenseure des droits humains dans la région de Cajamarca, était accusée injustement d’occupation illégale de terre. Les autorités, en engageant des poursuites sans fondement, tentaient de mettre fin à ses activités de défense des droits humains et de l'environnement.

De nombreux défenseurs de l'environnement au Pérou sont visés par des procédures pénales infondées, dans le but de les empêcher de mener leur travail en faveur des droits humains et de les décrédibiliser.

L’objectif est de les épuiser physiquement et mentalement mais aussi de les obliger à utiliser leurs ressources limitées, tout en les faisant passer aux yeux de la population pour des criminels.

Il est fondamental que les autorités prennent des mesures efficaces afin de faire barrage à l'utilisation abusive de la justice pénale pour intimider et harceler les défenseurs des droits humains.

Agir

Soutenir Amnesty International

Grâce à vos dons, nous pouvons enquêter, alerter et agir partout dans le monde pour la défense des droits humains tout en restant indépendant.

Pérou la fin du calvaire pour Máxima Acuña - Amnesty International France