Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 5.1/mois
Dossier des chefs Ogonis assassinés. Nigeria © Amnesty International

Dossier des chefs Ogonis assassinés. Nigeria © Amnesty International

Dossier des chefs Ogonis assassinés. Nigeria © Amnesty International

Responsabilité des entreprises
Actualité

Accusé de complicité, Shell ferme la porte

Accusé de complicité dans l'arrestation, la détention et l'exécution illégales de neuf hommes au Nigeria dans les années 1990, le géant pétrolier Shell refuse de remettre plus de 100 000 documents internes essentiels dans le cadre du procès qui lui est intenté aux Pays-Bas.

L'exécution des « neuf Ogonis », dont l'écrivain de renom Ken Saro-Wiwa, par l'État nigérian en 1995 avait suscité un tollé au niveau international. Au terme d'une bataille de 20 années pour obtenir justice, le 28 juin 2017, quatre des veuves de ces hommes, menées par Esther Kiobel, ont intenté une action en justice contre Shell aux Pays-Bas. Shell tente aujourd’hui d'empêcher la transmission d'informations cruciales dans cette affaire.

Agir : Aidez-nous à enquêter sur les activités de Shell au Nigeria !

Qu’est-ce que Shell cherche à cacher ?

Le 12 septembre, la cour fédérale d'appel du deuxième circuit à New York examinera le premier appel déposé par Cravath, Swaine & Moore, LLP, le cabinet d’avocats de Shell, contre l'injonction d’une cour fédérale de remettre les documents.

Shell se donne visiblement beaucoup de mal pour ne pas divulguer ces informations essentielles au procès. Les documents en question étant très anciens, il est peu probable qu'il existe des motifs commerciaux légitimes pour les garder confidentiels. Alors, qu’est-ce que Shell cherche à cacher ?

Après avoir examiné les éléments disponibles, nous estimons que Shell s'est rendue complice en mettant les neuf Ogonis à la merci d'un gouvernement dont elle savait pertinemment qu'il bafouait régulièrement les droits humains. Étant donné la gravité de ces accusations, il est vital que Shell divulgue le reste des informations. On ne peut la laisser se cacher derrière des équipes d'avocats payées au prix fort et des tours de passe-passe pour se soustraire à la justice.

Soutenez le combat d'Esther Kiobel contre Shell

Elle veut obtenir justice pour la mort de son mari

Rester informé(e)
Et recevoir nos newsletters
AMNESTY INTERNATIONAL FRANCE
76, boulevard de la Villette - 75940 Paris cedex 19
Téléphone: (+33) 01 53 38 65 65
Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres