Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 5.1/mois
Réfugiés et migrants
témoignage

Jafar, 23 ans, enfermé en centre de rétention

Jafar, un jeune Afghan de 23 ans, est actuellement enfermé au centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot.

Arrivé en France en septembre 2018, il a rapidement déposé une demande d'asile afin d'obtenir la protection des autorités françaises.

Aujourd'hui, il est menacé d'expulsion vers la Suède, pays qui continue à renvoyer massivement les Afghans vers leur pays en guerre. Pour la seule année 2018, la Suède a renvoyé de force 155 personnes Afghanes vers leur pays en guerre. Jafar témoigne des risques qu'il encourt en cas de renvoi en Afghanistan.

"Je m’appelle Jafar MERZAI, je suis né le 23 octobre 1996 à Helmand en Afghanistan. Je fais partie de l’ethnie minoritaire hazara. Nous vivions dans un territoire à majorité pachtoune et nous étions constamment menacés. Les pachtounes collaborent avec les talibans pour nous persécuter et nous voler nos terres. Nous étions insultés et menacés car nous sommes chiites et les sunnites nous menaçaient de mort. A l’âge de 7 ans, mon père a été assassiné par les talibans et nous avons compris qu’il fallait fuir. Alors que ma vie était en danger, ainsi que celle d'autres membres de ma famille, nous avons fui en Iran. A deux reprises, les autorités iraniennes m’ont expulsé en Afghanistan et j’ai fui de nouveau à chaque fois. En cas de retour en Afghanistan, je sais que je ne trouverais de sécurité nulle part. Je suis hazara, je suis chiite, ma mère habite en Iran pour échapper aux mêmes persécutions."

Agir pour Jafar

Empêchez l'expulsion par la France de Jafar, jeune afghan de 23 ans

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres