Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois
Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

EXPULSION DEPUIS LA FRANCE. La vie de M. Gadaev est en grave danger en Russie, où il risque d'être torturé et soumis à d'autres mauvais traitements

Amnesty International est extrêmement préoccupée par les dangers qui menacent désormais la sécurité et la vie de M. Gadaev. Réfugié tchétchène, il a été expulsé depuis la France vers Moscou ce vendredi 9 avril 2021, malgré les risques de persécution qu'il y encourt. L'organisation appelle les autorités russes à respecter le droit à la vie de M. Gadaev, son droit de ne pas être soumis à la torture et à d'autres traitements inhumains ou dégradants et son droit à un procès équitable.

Ce dimanche matin, 11 avril 2021, vers 11h00 (heure de Moscou), des membres des services de police russes sont arrivés à l'appartement où M. Gadaev et son avocat étaient placés sous la garde de policiers. Ils avaient été placés ainsi suite aux informations selon lesquelles leur appartement était sous surveillance et que la police tchétchène recherchait M. Gadaev, du fait de sa qualité de témoin dans une procédure judiciaire relative à des actes de torture impliquant des fonctionnaires tchétchènes.

M. Gadaev et son avocat ont été invités à se rendre auprès d'un organisme d'enquête pour remplir des formalités. Cependant, lorsqu'ils ont quitté le bâtiment, Magomed Gadaev a été mis dans une voiture séparée et un homme non identifié, en civil et d'apparence nord-caucasienne, a poussé son avocat à rejoindre M. Gadaev de son côté, en indiquant qu’ils emmenaient eux-mêmes son client et en lui disant qu'il recevrait toutes les informations au poste de police.

Les membres de la police locale présents sur les lieux ne sont pas intervenus. Lorsque l'avocat est arrivé au poste de police, il a été informé que les policiers ne savaient pas où se trouvait Gadaev ni qui l'avait emmené et il lui a été suggéré de déposer une plainte officielle.

L'avocat de M. Gadaev n'a eu aucune nouvelle de ce dernier depuis lors. La suite des événements suggère fortement que M. Gadaev a été remis illégalement par la police russe à la police tchétchène. L'avocat n'a reçu aucune explication officielle quant à la raison de la remise de M. Gadaev à la police tchétchène.

La vie de M. Gadaev est en grave danger et il risque d'être torturé et soumis à d'autres mauvais traitements.

Amnesty International condamne fermement le renvoi par la France en Russie de M. Magomed Gadaev malgré des craintes avérées pour sa vie et sa sécurité, en violation flagrante des obligations internationales de la France interdisant tout renvoi d'une personne, quelles que soient les circonstances, sur un territoire où elle pourrait subir de graves violations des droits humains.

Cette obligation est une norme indérogeable du droit international, affirmée par de nombreux traités relatifs aux droits humains ratifiés par la France et que les autorités françaises sont tenues de respecter.

Amnesty International appelle les autorités françaises à prendre toutes les mesures nécessaires, en prenant attache avec les autorités russes, pour s'assurer que M. Gadaev ne subira aucune violation de ses droits, en particulier son droit à la vie, au respect de son intégrité et son droit à un procès équitable.

Les autorités françaises doivent également tout mettre en œuvre pour assurer le retour en toute sécurité de M. Gadaev en France et lui assurer une protection internationale.

Agir

Expulsion illégale

Via Twitter, Instagram ou mail, exigez d'Emmanuel Macron le rapatriement immédiat de Magomed Gadaev !

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Sur le même pays

Réaction d’Amnesty International France aux poursuites en diffamation engagées par le Royaume du Maroc dans le cadre du Projet Pegasus

Publié le : 24.07.21

"Nous consultons nos avocats et poursuivons notre travail de mise en lumière et de dénonciation des violations des droits humains liées à l’utilisation illégale et ciblée d’outils de surveillance numérique...

France / Contrôles au faciès. Le Conseil d’Etat saisi par 6 ONG

Publié le : 22.07.21

« La France n'a pas pris les mesures nécessaires pour empêcher et sanctionner les contrôles d’identité au faciès, une forme de discrimination systémique », ont déclaré aujourd'hui six organisations...

Blessé grave à Redon : Amnesty International France demande au ministre de l’Intérieur une enquête impartiale et indépendante

Publié le : 29.06.21

Amnesty International France demande qu’une enquête impartiale et indépendante soit réalisée sur le maintien de l’ordre mis en œuvre pour mettre fin à une « rave party » organisée à Redon, en Ile et Villaine,...

FRANCE / RAPPORT ANNUEL SUR LES EXPORTATIONS D’ARMEMENT EN 2020. Aucune avancée notoire en matière de transparence

Publié le : 03.06.21

Sans surprise, le rapport annuel sur les exportations d’armements de la France en 2020 manque cette année encore cruellement d’informations absolument essentielles pour analyser si les armes, vendues et...

France / Examen PJL "Lutte anti-terrorisme et renseignement". De nouvelles atteintes aux droits fondamentaux

Publié le : 02.06.21

Depuis ce mardi 1er juin et jusqu’à jeudi prochain, l’Assemblée nationale examine le projet de loi relatif à la prévention d’actes de terrorisme et au renseignement. A cette occasion, Amnesty ...

[ARMES / ÉTUDE HARRIS] Une nouvelle enquête révèle que trois Français sur quatre souhaitent plus de transparence et de contrôle sur les ventes d’armes de la France

Publié le : 31.05.21

Alors que le ministère des Armées doit rendre public son rapport annuel sur les exportations d’armements de la France, mardi 1er juin 2021 au plus tard, Amnesty International France publie une enquête...