Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois

Les trois jeunes du El Hiblu 1

Pour avoir refusé d’être renvoyés dans l’enfer libyen avec une centaine d’autres migrants et réfugiés rescapés d’un naufrage imminent, trois jeunes risquent la prison à vie à Malte.

En mars 2019, un canot pneumatique tente de traverser la Méditerranée. Une centaine de personnes sont à bord, dont un jeune Ivoirien de 15 ans et deux Guinéens de 16 et 19 ans. Ils sont prêts à tout pour quitter l’enfer libyen, où migrants et demandeurs d’asile sont exposés à la torture, au viol, à l’exploitation.

En difficulté, l’embarcation est secourue par un bateau pétrolier, le El Hiblu 1. Celui-ci cherche à ramener les passagers en Libye, mais devant leurs protestations, il finit par mettre le cap sur Malte. D’après de nombreux témoignages, les trois garçons ont joué un rôle d’interprètes et de médiateurs, contribuant à calmer la situation.

Pourtant, sitôt arrivés, ils sont accusés d’infractions graves, y compris au titre de la législation relative à la lutte contre le terrorisme, et incarcérés pendant de longs mois. Ni l’absence de preuve de violence, ni les risques encourus en Libye ne sont pris en compte. Remis en liberté conditionnelle en attendant leur procès, les trois jeunes risquent toujours la prison à vie.

Agir

Justice pour les trois jeunes du El Hiblu 1 !

Demandez à la justice maltaise d’abandonner les poursuites à leur encontre !

Actualités