Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 34
Peine de mort et torture
Portrait

Atena Daemi

Atena Daemi milite pour l’abolition de la peine capitale en Iran. Elle est actuellement en prison.

Elle a posté des messages sur Facebook et Twitter critiquant le nombre record d’exécutions dans son pays (507 en 2017 selon Amnesty International).

Cette trentenaire a également distribué des tracts et participé à des manifestations pacifiques contre l’exécution d’une jeune femme. Des activités qualifiées de criminelles lors de son procès qui n’a duré que… quinze minutes.

Déclarée coupable de charges forgées de toutes pièces, liées à la sécurité, Atena a écopé de sept ans de prison.

En détention, elle a été battue, aspergée de poivre, contrainte à l’isolement ­cellulaire. Pourtant elle poursuit avec ténacité son combat pour les droits humains.

Début 2018, elle a entamé une grève de la faim pour protester contre son transfert dans la prison tristement célèbre de Shahr e-Rey à Varamin, à l’extérieur de Téhéran.

Sa situation est emblématique de la répression à l’encontre de celles et ceux qui luttent pour plus de justice. Des dizaines de défenseurs sont ainsi jetés en prison et beaucoup d’autres placés sous surveillance, soumis à des interrogatoires et à d’interminables poursuites visant à les réduire au silence.

Agissez pour Atena Daemi

Chaque année, l'opération 10 Jours Pour Signer permet de se mobilier sur 10 situations où les droits des personnes sont bafoués.

Rester informé(e)
Et recevoir nos newsletters
AMNESTY INTERNATIONAL FRANCE
76, boulevard de la Villette - 75940 Paris cedex 19
Téléphone: (+33) 01 53 38 65 65
Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres