Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 5.1/mois
Des manifestants opposés à la peine de mort devant la prison de Saint-Quentin en Californie © REUTERS/Lou Dematteis LD/HB

Des manifestants opposés à la peine de mort devant la prison de Saint-Quentin en Californie © REUTERS/Lou Dematteis LD/HB

Des manifestants opposés à la peine de mort devant la prison de Saint-Quentin en Californie © REUTERS/Lou Dematteis LD/HB

Peine de mort et torture
Avancée

Une première victoire contre la peine de mort en Californie

Le gouverneur de l'État, Gavin Newsom, a annoncé un moratoire contre cette pratique cruelle et inhumaine. Un premier pas vers l'abolition dans cet État.

En signant un décret mettant fin au protocole d’injection mortelle, le gouverneur de Californie met un coup d’arrêt à cette pratique. Cette mesure était plus qu’urgente dans cet État qui compte le plus de détenus dans les couloirs de la mort.

Lire aussi : En Californie, le plus long couloir de la mort

La peine de mort est incompatible avec nos valeurs fondatrices et atteint au plus profond l'idéal que représente le fait d'être californien.

Gavin Newsom, gouverneur de l'État de Californie

Cette annonce fait suite il y a quelques mois à l’annonce de la Cour suprême de l’État de Washington de l’inconstitutionnalité de la peine de mort.

La Californie rejoindra-t-elle enfin les vingt États qui ont désormais aboli ce châtiment cruel, inhumain et dégradant aux États-Unis ?

Rester informé

Recevez nos emails d'information et d'action sur la peine de mort et la torture

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres