Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 34
Liberté d'expression
Actualité

Des femmes qui se battent tous les jours pour défendre nos droits

Aujourd’hui, 29 novembre, nous célébrons la Journée internationale des femmes défenseures des droits humains, et nous honorons leur courage.

Notre rapport mondial montre que les femmes défenseures des droits humains continuent d’être la cible d’agressions, de menaces, de poursuites pénales et même d’homicides. Malgré les engagements pris à plusieurs reprises par la communauté internationale afin de renforcer leur protection, elles sont toujours exposées.

Les FDDH (Femmes Défenseures des Droits Humains) sont des femmes et des personnes de tous genres qui défendent les droits des femmes et les droits liés à l’égalité des genres et à la sexualité. En raison de leur identité et des causes qu’elles défendent, ces personnes sont systématiquement attaquées dans un monde dominé par les inégalités sociales et économiques, et par le patriarcat.

Les FDDH sont à l’avant-garde du combat pour la justice, l'égalité et le développement durable pour toutes les personnes. Leur combat englobe la lutte pour mettre fin aux pratiques nocives telles que les normes sociales délétères et les rôles stéréotypés des hommes et des femmes, le mariage des enfants ou encore la protection de l’environnement.

L’influence des FDDH et du mouvement féministe de défense des droits fondamentaux est plus forte que jamais partout dans le monde. Cependant, le retour sur le devant de la scène des « valeurs traditionnelles » et les discours antiféministes tendent à redéfinir et à affaiblir des avancées obtenues de haute lutte à travers le monde.

Portraits de femmes

La FDDH Nairovi Castillo, femme transgenre et travailleuse du sexe est cofondatrice et directrice de la COTRAVEDT (Communauté de trans et travestis exerçant le travail du sexe en République dominicaine) vit en République Dominicaine.

« La condamnation sociale et la discrimination nous excluent des services de santé, de l’éducation et de l’emploi. Si nous revendiquons nos droits, les gens se mettent en colère, ils nous rouent de coups, nous prennent nos vêtements et nous volent. »

Nairovi

Dans les zones de conflit, ce sont surtout les hommes qui sont victimes de graves violations des droits humains comme la disparition forcée, la détention arbitraire ou l’exécution extrajudiciaire. De fait, ce sont les femmes qui s’organisent pour retrouver des personnes qui ont disparu et pour demander justice.  

Mais ces femmes se heurtent à d'importants obstacles dans un contexte de discrimination solidement ancrée à l'égard des femmes, notamment en matière de mariage, de divorce, d’héritage et de garde des enfants.

« J’ai le sentiment que les femmes sont les mieux placées pour aborder cette question, non seulement parce qu’elles sont affectées au premier chef par ces violations, mais aussi en raison du rôle clé qu’elles jouent dans la construction de l’avenir de la Syrie. »

Noura Ghazi Safadi cofondatrice de l’association Familles pour la liberté, en Syrie.

Nous devons tous et toutes soutenir les femmes défenseures des droits humains, car leurs victoires pour les droits humains sont nos victoires.

Libération immédiate pour une femme défenseure

Interpellez les autorités iraniennes.

Signez la pétition et soutenez Yasaman, femme défenseures des droits humains, emprisonnée depuis 8 mois.

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres