Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : € 5.1/mois
Le président américain Donald Trump participe au briefing quotidien du groupe de travail sur les coronavirus dans la salle Brady Briefing à la Maison Blanche le 31 mars 2020 / Credit : WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Le président américain Donald Trump participe au briefing quotidien du groupe de travail sur les coronavirus dans la salle Brady Briefing à la Maison Blanche le 31 mars 2020 / Credit : WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Le président américain Donald Trump participe au briefing quotidien du groupe de travail sur les coronavirus dans la salle Brady Briefing à la Maison Blanche le 31 mars 2020 / Credit : WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Contrôle des armes
Actualité

Covid-19 aux États-Unis : les armureries reconnues comme des « commerces essentiels »

La crise liée au Covid-19 a engendré une augmentation spectaculaire des ventes d’armes aux États-Unis. La réponse du gouvernement ? Reconnaître les armureries comme des "commerces essentiels".

Aux États-Unis, dans le cadre de la pandémie de COVID-19, les armureries sont désormais reconnues comme des « commerces essentiels ». Compte tenu de l’augmentation des ventes d’armes à feu et du fait que 4,6 millions d’enfants vivent déjà dans des foyers disposant d’une arme à feu. Ce phénomène est donc une nouvelle menace pour de nombreux enfants. Rien que durant la dernière semaine du mois de mars 2020, nous avons pu constater des tirs accidentels en Arizona, au Kentucky, au Missouri, et en Oregon, qui ont coûté la vie d’enfants dont certains avaient à peine trois ans.

Au lieu de prendre des mesures agressives pour réduire la violence par armes à feu, le gouvernement fédéral a, une fois encore, fait passer la possession d’armes avant le droit fondamental à vivre en sécurité. Pire, il a ajouté les armes à feu à la liste des infrastructures essentielles et vitales pour la pandémie. Les armureries ne sont pas des commerces essentiels et ne devraient pas rester ouvertes durant cette pandémie.

Lire aussi : Le Texas déclare « non-essentielles » les cliniques pratiquant l’avortement

Alors que les hôpitaux sont déjà saturés en raison de la pandémie, nous ne pouvons pas nous permettre d’avoir des blessés ou des morts dus à la violence par armes à feu. Le gouvernement fédéral a fait une erreur lui coûtera probablement vies supplémentaires à cause de la violence armée insensée.

Agir

DEVENIR MEMBRE

C’est grâce au soutien de nos membres et donateurs que nous pouvons notamment enquêter en toute indépendance sur les violations des droits humains des gouvernements, dont celui de la France.

Pour poursuivre notre mission et continuer à construire un monde plus juste, nous avons absolument besoin du soutien du plus grand nombre.

Soutenez notre indépendance en devenant membre d’Amnesty International France.

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres