Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 5.1/mois
Conflits armés et populations
Actualité

Rohingyas : des nouvelles images satellites contredisent les propos de Aung Suu Kyi

Des preuves accablantes contredisent les propos d'Aung Suu Kyi qui affirme que ce qu'elle a qualifié d’« opérations de nettoyage » dans l'État d’Arakan avait pris fin le 5 septembre.

Nous avons examiné trois nouvelles vidéos prises le 22 septembre dans l'État d’Arakan, au Myanmar, qui révèlent de grands panaches de fumée provenant de villages rohingyas, ainsi que des images satellite sur lesquelles de la fumée est visible au-dessus de structures carbonisées.

Le 14 septembre, nous avions déjà publié des éléments prouvant qu’une politique de la terre brûlée est actuellement menée à grande échelle dans le nord de l'État d'Arakan.

Les actes de violence n’ont en réalité jamais cessé

Selon des sources locales du nord de l'État d’Arakan, ces incendies ont été allumés par des membres des forces de sécurité birmanes et des milices locales.

Nous pouvons voir en temps réel que la campagne de violence contre les Rohingyas dans le nord de l'État d’Arakan ne connaît aucun ralentissement. Des habitations et des villages rohingyas continuent à brûler, avant, pendant et après la fuite de leurs habitants terrorisés.

Non contentes de chasser les Rohingyas de leurs foyers, les autorités semblent vouloir s'assurer qu'ils n’auront pas d’endroit où revenir.

De nouvelles vidéos

Sur une vidéo prise le 21 septembre à proximité du village de Hpar Wat Chaung (nord de la municipalité de Maungdaw), on voit des terres agricoles au premier plan et un grand panache de fumée provenant d'un village situé au milieu d'un ensemble d’arbres. Un habitant indique que la Police aux frontières birmane (BGP) et des milices avaient allumé les incendies au début de l’après-midi, et que d'autres opérations du même ordre avaient eu lieu le soir même.

Sur des images satellite de Hpar Wat Chaung prises entre le 16 et le 22 septembre, de la fumée est encore visible sur le cliché le plus récent et qui montre clairement que le village a été incendié et que des bâtiments encore debout quelques jours plus tôt ont été réduits en cendres. De plus, des capteurs satellitaires ont détecté un incendie récemment actif dans le village, autre preuve des événements.

Deux autres vidéos, prises sous des angles différents aux environs du village de Nga Yant Chaung (municipalité de Buthidaung), montrent le village en flammes vendredi après-midi. Des militants indiquent que les incendies avaient débuté entre 13 h 30 et 14 heures, heure locale.

STOP AU NETTOYAGE ETHNIQUE DES ROHINGYAS

Interpellez le commandant en chef des forces armées

Rester informé(e)
Et recevoir nos newsletters
Nous suivre:
AMNESTY INTERNATIONAL FRANCE
76, boulevard de la Villette - 75940 Paris cedex 19
Téléphone: (+33) 01 53 38 65 65
Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres