Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois
Taliban forces stand guard inside Kabul, Afghanistan August 16, 2021. REUTERS/Stringer
Des Talibans montent la garde dans la ville de Kaboul, Afghanistan 2021, © REUTERS/Stringer

Des Talibans montent la garde dans la ville de Kaboul, Afghanistan 2021, © REUTERS/Stringer

Des Talibans montent la garde dans la ville de Kaboul, Afghanistan 2021, © REUTERS/Stringer

Conflits armés et populations

Afghanistan : la communauté internationale a un rôle décisif à jouer pour éviter une nouvelle tragédie 

Les Talibans se sont emparés du pouvoir en Afghanistan. Des scènes chaotiques à l'aéroport de Kaboul ont fait suite à l'effondrement du gouvernement. Des milliers de personnes ont tenté de quitter le pays par tous les moyens possibles. Agnès Callamard, Secrétaire générale d'Amnesty International, a réagi :

“Ce qui se passe sous nos yeux en Afghanistan est une tragédie qui aurait dû être anticipée et évitée. Elle ne fera que s’aggraver sans une action rapide et décisive de la communauté internationale. Des risques de représailles graves des talibans pèsent sur des milliers d’Afghans. Des universitaires, des journalistes, des militants de la société civile et des militants des droits des femmes sont en danger et risquent d’être abandonnés à un futur incertain.  

Les gouvernements étrangers doivent prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer que tous ceux qui risquent d’être ciblés par les talibans puissent bénéficier d’un passage sécurisé en dehors du pays. Cela implique d’accélérer les procédures de visas, d’envoyer du renfort pour évacuer l’aéroport de Kaboul, d’assurer que ces personnes soient relogées et réinstallées et d’interrompre toutes les expulsions et les renvois forcés vers le pays. Nous demandons aux États-Unis d’assurer que la sécurité soit maintenue à l’aéroport de Kaboul pendant toute la durée des évacuations.  

Alors que le peuple afghan fait face à une nouvelle réalité brutale, le Conseil de sécurité des Nations unis doit adopter de toute urgence une résolution pour appeler les Talibans (qui contrôlent à présent le pays) à respecter les lois internationales, à protéger les civils et à éviter les représailles pendant que la phase de négociation sur les dispositions transitoires se poursuit.”

Agir

Demandons l'accueil et la protection des civils afghans en danger !

En deux minutes, nous vous proposons d’interpeller le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, pour lui demander de mettre en œuvre une politique d’accueil et d’accès à la protection adaptée à la gravité de la situation.