Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 5.1/mois
Conflits armés et populations
Actualité

Saidanaya : le président Bachar el-Assad conteste notre enquête

Le président syrien réfute les conclusions de notre rapport. Il doit en conséquence autoriser des observateurs internationaux à se rendre à la prison de Saidnaya sans délai.

Dans une interview accordée à Yahoo News le 10 février dernier, le président syrien Bachar el-Assad a réfuté les conclusions de notre rapport.

Lire aussi : Syrie : l'horrible prison de Saidnaya

Dans l'interview, il admet qu'il ne s'est pas rendu à la prison militaire de Saidnaya et ne fournit pas la moindre information sur ce qui s’y passe réellement. Il reconnaît que des exécutions se déroulent en Syrie, sans livrer aucun détail sur le nombre d'exécutions qui ont eu lieu à Saidnaya ou ailleurs dans le pays.

S'il n'a rien à cacher, le président Bachar el-Assad doit sans délai autoriser des observateurs internationaux à se rendre à Saidnaya et dans tous les autres lieux de détention en Syrie. Il doit aussi révéler la vérité sur le nombre d'exécutions.

La Russie, qui a également réfuté publiquement les conclusions de ce rapport, doit user de son influence auprès des autorités syriennes en ce sens.

Agissez avec nous pour faire pression sur la Russie et les Etats-Unis,

deux puissances qui doivent agir aujourd’hui pour que cessent ces pratiques de détention meurtrières.

Rester informé(e)
Et recevoir nos newsletters
Nous suivre:
AMNESTY INTERNATIONAL FRANCE
76, boulevard de la Villette - 75940 Paris cedex 19
Téléphone: (+33) 01 53 38 65 65
Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres