Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 34
© REUTERS/Stephane Mahe

© REUTERS/Stephane Mahe

© REUTERS/Stephane Mahe

Responsabilité des entreprises
bonne nouvelle

Grâce à nous, Renault change ses pratiques

Grâce à un dialogue que nous avons engagé avec Renault depuis deux ans, l'entreprise a pris des engagements fermes et a récemment réalisé des actions encourageantes sur la question du travail des enfants en République démocratique du Congo. Victoire !

En 2017, nous avions épinglé l’entreprise automobile française, dans notre rapport sur les conditions d’extraction du cobalt en République démocratique du Congo (RDC). Ce minerai, dont la moitié des réserves mondiales se trouvent en RDC, est la matière première des batteries lithium-ion.

Utilisé dans les téléphones, ordinateurs portables et voitures électriques, il est souvent extrait et trié par des mineurs, dont de nombreux enfants, sans aucune protection, malgré les risques potentiellement mortels de ce minerai.

Lire aussi : Cobalt et travail des enfants, une première enquête

Depuis notre interpellation, le constructeur s’est notamment engagé dans une démarche de transparence et d’identification de la totalité de ses fournisseurs et d’audits sur le terrain : plus de quinze ont été conduits sur la chaîne d’approvisionnement en cobalt.

Grâce à notre travail acharné d'enquête, Renault a pu tourner le regard vers un problème qui était absent des enjeux contrôlés par l’entreprise. Nous attendons des autres acteurs du secteur et de toutes les entreprises utilisatrices de batteries de ce type à faire de même.

DEVENIR MEMBRE

C’est grâce au soutien de nos membres et donateurs que nous pouvons notamment enquêter en toute indépendance sur les violations des droits humains des gouvernements, dont celui de la France.

Pour poursuivre notre mission et continuer à construire un monde plus juste, nous avons absolument besoin du soutien du plus grand nombre.

Soutenez notre indépendance en devenant membre d’Amnesty International France.

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres