Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 5.1/mois
Responsabilité des entreprises
faits & chiffres

Automobile : la face sombre de la technologie verte

Le secteur automobile se tourne progressivement vers les voitures électriques en oubliant , en chemin, les droits humains lors de la production de leurs batteries. Un sombre palmarès où l’entreprise Renault est un des plus mauvais élèves.

Le cobalt joue un rôle fondamental pour les solutions en matière d'énergies renouvelables.

C'est un des composants essentiels des batteries de voitures électriques, et il pourrait aussi jouer un rôle crucial pour le développement de technologies vertes telles que les parcs éoliens et l'énergie solaire. Mais la forte demande de cobalt risque aussi de faire perdurer les atteintes aux droits humains.

Lire aussi : ces batteries alimentées par le travail des enfants

Renault, dernier de la classe

Renault et Daimler présentent des résultats particulièrement mauvais ; elles ne respectent pas les normes internationales minimales en matière de publication et de diligence raisonnable, et leurs chaînes d'approvisionnement présentent donc d'importantes zones d'ombre.

BMW présente les meilleurs résultats parmi tous les constructeurs de véhicules électriques examinés. Cette entreprise a amélioré ses politiques et ses pratiques concernant les chaînes d'approvisionnement pour le cobalt, mais elle n'a toujours pas révélé les noms des fonderies et des raffineries concernées.

Elle n'a pas non plus projeté de révéler quelque évaluation que ce soit des pratiques de ces fonderies concernant la diligence raisonnable en matière de droits humains.

Alors que la demande de voitures électriques est en pleine croissance, il est plus important que jamais que les constructeurs aient des pratiques vertueuses.

Les gouvernements ont eux aussi un rôle à jouer dans ce domaine, et ils doivent prendre des mesures significatives pour favoriser des chaînes d'approvisionnement éthiques, ce qui représente une priorité pour la mise en œuvre de politiques vertes.

Agir pour interpeller les marques

Contre les violations des droits humains, agissez en interpellant ces marques sur leurs chaînes de production

Rester informé(e)
Et recevoir nos newsletters
Nous suivre:
AMNESTY INTERNATIONAL FRANCE
76, boulevard de la Villette - 75940 Paris cedex 19
Téléphone: (+33) 01 53 38 65 65
Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres