Aller au contenu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

[ACTION URGENTE] Pérou : des manifestants blessés et tués dans le cadre d'une répression violente

RÉACTION

19 décembre 2022

Pérou. Les violations présumées des droits humains ne doivent pas relever de la compétence de la justice militaire

Réagissant à l’annonce du gouvernement de Dina Boluarte indiquant que les enquêtes sur les atteintes aux droits humains seront menées par la justice militaire, Erika Guevara Rosas, directrice pour les Amériques à Amnesty International, a déclaré :

« Au cours des dernières semaines, plus d’une vingtaine de morts de civil·e·s, parmi lesquels des mineurs, ont été signalées dans le cadre des manifestations et mobilisations au Pérou. Ces morts sont la conséquence de la réponse répressive de l’État et de son recours à la force. Ces agissements peuvent constituer de graves violations des droits humains et appellent donc une intervention rapide, impartiale et efficace des instances compétentes et spécialisées en vue d’enquêter sur les faits constatés, d’identifier les responsables et de les amener à rendre des comptes dans le cadre d’une procédure régulière. »

« Amnesty International s’inquiète de l’annonce du 19 décembre sur l’implication de la justice militaire dans les enquêtes. Nous rappelons aux autorités péruviennes que les juridictions militaires ou policières ne sont pas compétentes, au titre des normes internationales, pour connaître et juger des atteintes aux droits humains et en sanctionner les responsables. »

A retrouver ci-dessous, notre "Action Urgente"

DES MANIFESTANT·E·S ONT ÉTÉ BLESSÉS ET TUÉS DANS LE CADRE D’UNE RÉPRESSION VIOLENTE
Action Urgente _ Répréssion des manifestants au Pérou (pdf, 146.36kb)

Service presse  –  01 53 38 66 00 / 06 76 94 37 05  –  spresse@amnesty.fr

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Pérou : des manifestants blessés et tués dans le cadre d'une répression violente - Amnesty International France