Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 5.1/mois
Espace presse

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Espace presse

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Communiqué de presse

IRAN - Rassemblement #FREE Nasrin, le 13 juin à 18h

En présence de :

Cécile Coudriou - présidente d’Amnesty International France

Basile Ader - Vice-bâtonnier du Barreau des Avocats de Paris

et président de l'Observatoire International des Avocats en danger

Bertrand Favreau - président de l’Institut des droits de l’homme des avocats européens

Louise Dubray - Les Effrontées

Irene Ansari - la Ligue des femmes iraniennes pour la démocratie

Monique Dental – Réseau féministe Ruptures

Osez le Féminisme

Karim Lahidji - Défenseur des droits humains iranien et ancien président de la FIDH

À l’occasion du triste anniversaire de l’arrestation de Nasrin Sotoudeh, les militants d’Amnesty International se mobilisent à Paris et à travers le monde, le 13 juin 2019, pour exiger la libération immédiate et sans condition de l’avocate iranienne et figure emblématique de la défense des droits des femmes. La pétition d’Amnesty International « Liberté pour Nasrin Sotoudeh », qui a récolté un million de signatures, sera remise à cette occasion à plusieurs ambassades iraniennes à travers le monde. 

À Paris, un rassemblement aura lieu le jeudi 13 juin, à 18h00, à proximité de l’ambassade de la République Islamique d’Iran (24 avenue d'Iéna - 75116 Paris), à l’appel d’Amnesty International France et de différentes organisations de défense des droits des femmes : l’Institut des droits de l’homme des avocats européens, Les Effrontées, Osez le Féminisme, la Ligue des femmes iraniennes pour la démocratie, le Réseau Féministe Ruptures, Fraîches, Fières, La Marche Mondiale des Femmes, La Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives, l’Association des femmes iraniennes en France et le Planning Familial.

Arrêtée à son domicile le 13 juin 2018 et placée en détention à la prison d’Évin à Téhéran, Nasrin Sotoudeh est condamnée, à l’issue de son procès en mars 2019, à trente-trois ans de prison et 148 coups de fouet, sous sept chefs d’inculpations, dont l’« incitation à la corruption et à la prostitution », la commission d’ « un acte immoral en apparaissant en public sans porter le hijab » et de « troubles à l’ordre public ».

Pour Amnesty International, Nasrin Sotoudeh a été inculpée en représailles de son travail pacifique en faveur des droits humains, et notamment parce qu’elle a défendu des femmes protestant contre le port obligatoire du voile (hijab) en Iran. Trente-trois ans de prison et 148 coups de fouet : c’est la condamnation la plus sévère recensée par Amnesty International contre un défenseur des droits humains en Iran ces dernières années, laissant à penser que les autorités durcissent leur répression, encouragées par une impunité généralisée en matière de violations des droits humains dans le pays.

CAMPAGNE BRAVE*

Amnesty International a lancé, il y a deux ans, la campagne BRAVE pour exiger une meilleure protection des défenseures et défenseurs des droits humains qui sont injustement réprimés et persécutés pour leurs activités de défense des droits des plus vulnérables.  

Les femmes défenseures sont plus particulièrement ciblées, en raison non seulement de leur militantisme mais aussi de leur genre. Nombre d'entre elles travaillent dans un environnement clairement hostile envers les droits qu'elles défendent. Les personnes qui contestent les stéréotypes de genre et qui travaillent sur des questions telles que la santé et les droits en matière de sexualité et de reproduction, ou qui défendent de façon plus générale les droits fondamentaux des femmes et des filles, sont souvent particulièrement exposées aux attaques et menaces liées au genre.

Espace presse

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres