Agir
Faire un don
ou montant libre :
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 34 €
Agir

Soutenez-nous

Actions urgentes pour des personnes en danger, révélations de l’affaire Pegasus, enquête sur la situation des Ouïghours en Chine… c’est grâce à votre soutien que nous pouvons enquêter, alerter et agir en toute impartialité et indépendance.

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Hongrie. Un projet de loi représente une attaque frontale contre les personnes LGBTI

Réagissant aux amendements anti-LGBTI qui sont proposés et qui visent à interdire l’enseignement et la publicité considérés comme « popularisant », voire représentant des relations consenties entre personnes de même sexe ou l’affirmation du genre auprès des enfants, le directeur d’Amnesty International Hongrie, David Vig, a déclaré :

« Ces propositions, qui font sombrement écho à la “loi contre la propagande gay” de la Russie, vont davantage encore stigmatiser les personnes LGBTI, les exposant à une discrimination accrue dans un environnement déjà hostile à l’égard des personnes qui sont LGBTI ou perçues comme telles.

« Le fait d’ajouter ces amendements à un projet de loi qui vise à réprimer les violences faites aux enfants représente manifestement de la part du gouvernement hongrois une tentative délibérée de faire l’amalgame entre la pédophilie et les personnes LGBTI.

« Cela se produit quelques semaines seulement après que la Hongrie a pris la présidence du Comité des ministres du Conseil de l'Europe, ce qui montre à quel point le gouvernement de Viktor Orban s’est enhardi dans le recours au populisme haineux dans le but de s’en prendre aux minorités. L’UE et ses États membres doivent demander aux autorités hongroises de retirer ces amendements du projet de loi avant qu’il ne soit soumis au vote le 15 juin. »

Pour obtenir plus d’informations ou prendre rendez-vous pour un entretien, veuillez contacter :

 Aron Demeter : demeter.aron@amnesty.hu ou +36 70 940 1043  

Stefan Simanowitz : press@amnesty.org ou +44 (0)20 3036 5599

Complément d'information

Ces modifications exigent que tous les contenus pour les médias qui « propagent l’homosexualité ou la dépeignent » ne soient pas montrés à des enfants de moins de 18 ans, et que les publicités qui montrent « une déviation par rapport au sexe biologique d’une personne, un changement de genre ou qui propagent ou dépeignent l’homosexualité » ne soient pas accessibles aux moins de 18 ans.

Ces amendements exigent également que les publicités à la télévision et à la radio qui montrent « une déviation par rapport au sexe biologique d’une personne, un changement de genre ou qui propagent ou dépeignent l’homosexualité » ne soient diffusées qu’entre 22 heures et cinq heures du matin. Les personnes qui violent ces règles s’exposeront à une amende ou à une suspension de leurs émissions.

Les modifications proposées visent également à ce que les cours d’éducation aux droits humains dans les écoles portant sur l’« orientation sexuelle » ne puissent être donnés que s’ils respectent l’« identité constitutionnelle » de la Hongrie et sa culture chrétienne, et que s’ils ne propagent pas l’idée de relations consensuelles entre personnes de même sexe et l’idée de l’affirmation de l’identité de genre.

Le projet de loi doit être soumis au vote et éventuellement adopté le 15 juin.

Pour plus d’informations, veuillez consulter ce document

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Sur le même pays

Hongrie. La Cour de Justice de l’UE rejette la loi «Stop Soros» anti-migrants

Publié le : 16.11.21

La Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) a estimé le 16 novembre que la loi hongroise « Stop Soros », qui criminalise des activités légitimes liées à la migration et prévoit des peines allant jusqu’à...

Hongrie. Le gouvernement doit réagir de façon significative face au scandale Pegasus

Publié le : 20.07.21

Les téléphones de plus de 300 citoyen·ne·s hongrois avaient été identifiés comme étant les cibles potentielles d’une infection. Des experts d’Amnesty International ont été en mesure de confirmer plusieurs...

Hongrie. L’adoption d’une loi homophobe et transphobe marque une journée sombre pour les droits des personnes LGBTI

Publié le : 15.06.21

Réagissant à l’adoption d’une proposition de loi hostile aux personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexuées (LGBTI) visant à interdire les enseignements et les publicités dont il...

Hongrie. La loi sur les ONG est enfin abrogée mais une nouvelle menace apparaît

Publié le : 18.05.21

Mardi 18 mai, le Parlement hongrois a abrogé la loi sur les ONG de 2017, qui stigmatisait la société civile et faisait obstacle à son travail en Hongrie. Cependant, il a adopté dans le même temps de nouvelles...

Hongrie. La loi sur les ONG va être abrogée mais le projet de loi destiné à la remplacer est très inquiétant

Publié le : 22.04.21

Le gouvernement hongrois a annoncé qu’il allait abroger la loi sur les ONG, une loi dangereuse qui stigmatise les organisations non gouvernementales (ONG) et impose des restrictions à leur travail indépendant....