Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : € 5.1/mois
Agir

Plus que jamais, nous avons besoin de vous

Amnesty International est l’une des rares associations à être financée quasi exclusivement par la générosité de ses membres et donateurs. Nous ne pouvons plus mener à bien certaines de nos opérations de collecte de fonds, mais vous pouvez continuer à nous soutenir en ligne.

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Communiqué de presse

[RÉACTION] Marche climat / violences policières

Suite au déroulé de la marche pour le climat du 21 septembre à Paris, Cécile Coudriou, présidente d'Amnesty International, déclare : 

Nous regrettons que la marche pour le climat organisée le 21 septembre à Paris n’ait pas pu se dérouler dans de bonnes conditions, à tel point que des organisations telles que Youth for Climate et Greenpeace France, ont dû se résoudre à appeler les participants à quitter les lieux. 

Cette après-midi, les forces de l’ordre ont eu recours à des tirs intensifs de gaz lacrymogène sur une foule très largement composée de manifestants pacifiques, y compris des enfants et des personnes âgées. Amnesty International France, qui participait à la manifestation, a pu constater que des centaines de personnes ont également été nassées. Ces deux techniques affectent de manière indiscriminée tous les participants à une manifestation, ce qui n’est pas conforme aux exigences du droit international. Le maintien de l’ordre ne doit pas entraver le droit de manifester, ce qui a été le cas dans le cadre de cette marche pour le climat.

Compte tenu de l’urgence climatique et des impacts catastrophiques que le dérèglement  climatique a sur les droits humains, les citoyens doivent pouvoir faire entendre leurs voix sur le sujet."

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres