Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : € 5.1/mois
Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Communiqué de presse

Calais : il est urgent que la distribution alimentaire par les associations soit à nouveau permise

« Il est urgent que les autorités françaises reviennent sur leur décision d’interdire la distribution de nourriture par les associations humanitaires à Calais », déclarent six associations nationales humanitaires et de droits des personnes migrantes (Amnesty International France, la Cimade, Médecins sans Frontières, Médecins du Monde, Le Secours Catholique - Caritas France et la Fédération des acteurs de la solidarité) alors que le ministère de l’Intérieur a interdit à partir de ce jour toute distribution gratuite de boissons et denrées alimentaires.

« J'avais faim et vous m'avez donné à manger ». En interdisant l'action humanitaire des citoyens, c'est la fraternité et la solidarité, fondement et valeur essentiels de notre société qui sont foulés aux pieds. C'est intolérable. Le Président de la République doit intervenir », Véronique Fayet, présidente du Secours Catholique- Caritas France

« Dans le contexte actuel de crise sanitaire, les personnes et associations qui viennent en aide aux exilés ont un rôle essentiel. La décision du Ministre de l’Intérieur est une nouvelle démonstration du harcèlement dont font l’objet les défenseurs des droits des migrants dans la région. L’Etat doit reconnaître et soutenir leur rôle plutôt que d’entraver leur action » - Cécile Coudriou, présidente d’Amnesty International France.

« Les personnes sont quotidiennement expulsées de leurs lieux de vie, démunies de leurs effets personnels, dispersées et on veut les rendre invisibles. La politique menée les contraint à l’errance, aggrave leur précarité et les expose à tous les dangers. Avec cet arrêté, croit-on apporter une réponse humaine à la situation indigne de ces personnes ? » - Henry Masson, Président de La Cimade

« Nous refusons d’opposer les missions remplies par les associations mandatées par l’Etat et celles qui se mobilisent par d’autres moyens : toutes ces actions sont essentielles et remplissent des fonctions complémentaires afin de garantir le respect des droits fondamentaux des personnes présentes sur le littoral nord » - Florent Gueguen, directeur général de la Fédération des acteurs de la solidarité

« C’est un arrêté liberticide qui intervient dans un contexte de harcèlement quotidien, d’exclusion et de politique de non-accueil. Le respect de la dignité humaine, manger, boire, se laver est essentiel à la santé. S’en prendre aux droits d’hommes, femmes, enfants épuisés et en grand besoin de soin est indigne de notre république  » - Dr. Philippe de Botton, président de Médecins du Monde France

« Les conditions de vie déplorables dans lesquelles sont maintenus les exilés de Calais ont des conséquences graves sur leur santé physique et psychique. La priorité doit être de porter assistance à ces personnes vulnérables et de leur garantir l’accès aux soins dont elles ont besoin » - Mego Terzian, président de Médecins Sans Frontières France

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Sur le même pays

ÉGYPTE. Des centaines de parlementaires européens et américains appellent le Président Abdel Fattah al-Sisi à libérer les prisonniers d’opinion égyptiens

Publié le : 21.10.20

Communiqué de presse conjoint : EuroMed Droits, ACAT France, Amnesty International, Institut du Caire pour l’étude des droits de l’homme, Project on Middle East Democracy (POMED), FIDH (dans le cadre de...

FRANCE / Lutte contre le terrorisme. Malgré les atteintes sérieuses aux droits fondamentaux qu’elles représentent, le Sénat veut pérenniser les mesures exceptionnelles de la loi SILT

Publié le : 14.10.20

Ce mercredi 14 octobre, le Sénat examinera le projet de loi relatif à la prorogation des principales mesures de la loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme (SILT). Adoptée...

3 ans de prison pour 30 minutes de retard ? L'acharnement contre Kamel Daoudi doit cesser

Publié le : 05.10.20

 Kamel Daoudi a été arrêté le vendredi 25 septembre à 21h30, alors qu’il aidait bénévolement dans un café associatif d’Aurillac, soit 30 minutes après le couvre-feu auquel il est astreint par les...

[RAPPORT] France / Les atteintes aux droits des enfants aux frontières doivent cesser

Publié le : 05.10.20

A l’heure où des responsables politiques remettent ouvertement en cause l’accueil ou la prise en charge des mineur.e.s isolé.e.s étranger.e.s, nous faisons état des violations des droits que ces enfants...

France / Droit de manifester. Amnesty international dénonce les arrestations et poursuites de milliers de manifestants pacifiques en France avant et pendant la pandémie de Covid-19

Publié le : 29.09.20

Intitulé Arrêtés pour avoir manifesté. La loi comme arme de répression des manifestants pacifiques en France, le rapport de l’organisation établit que des manifestants pacifiques, des secouristes,...

Invitation presse I 28.09.20 I Lancement Rapport France / Droit de manifester. La loi comme arme de répression

Publié le : 24.09.20

Amnesty International vous convie au lancement SOUS EMBARGO* de son nouveau rapport le lundi 28 septembre 2020 à 9h30 à Paris, à La Maison des Métallos, 94 rue Jean-Pierre Timbaud, Paris 11e (Métro Couronne...

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres