Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : € 5.1/mois
Agir

Plus que jamais, nous avons besoin de vous

Amnesty International est l’une des rares associations à être financée quasi exclusivement par la générosité de ses membres et donateurs. Nous ne pouvons plus mener à bien certaines de nos opérations de collecte de fonds, mais vous pouvez continuer à nous soutenir en ligne.

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Communiqué de presse

[17 MAI - RDV MEDIA] LGBTI / Tchétchénie. Kiss-in devant l'ambassade de Russie à Paris

En décembre 2018, les autorités tchétchènes ont lancé une nouvelle vague d’attaques LGBTI-phobes. Environ 40 personnes soupçonnées d’être gays ou lesbiennes ont été détenues dans un bâtiment gouvernemental à Argun, où elles ont été soumises à la torture et à d’autres formes de mauvais traitements. Au moins deux personnes seraient mortes des suites d’actes de torture, mais le nombre réel de victimes pourrait être plus élevé. L’absence d’enquête menée par les autorités russes sur les attaques perpétrées en 2017, lors desquelles une centaine d’hommes et de femmes homosexuels ont été enlevés et tués, et pour lesquelles personne n’a encore été amené à rendre des comptes, a permis la reprise de cette répression homophobe. La Fédération de Russie est tenue par le droit international relatif aux droits humains d’interdire la discrimination, d’enquêter sur les crimes haineux et de traduire leurs auteurs présumés en justice.

Ce même jour, Amnesty International France remettra à l’Ambassade de Russie la pétition ayant recueilli plus de 23 000 signatures en France pour protéger les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexuées (LGBTI) des violences en Tchétchénie et demander des enquêtes aux autorités russes.

Note à l’attention des rédacteurs

 Des porte-parole d’Amnesty International France seront disponibles pour répondre aux interviews. Pour toute demande, merci de contacter le service presse au 06 76 94 37 05.

Espace journalistes

Contact presse

Pour toute demande d'interview ou recevoir nos communiqués de presse :

+33 1 53 38 66 00

+33 6 76 94 37 05 (soir & week-end)

spresse@amnesty.fr

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres