Agir
Faire un don
ou montant libre :
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 34 €
Agir

Soutenez-nous

Actions urgentes pour des personnes en danger, révélations de l’affaire Pegasus, enquête sur la situation des Ouïghours en Chine… c’est grâce à votre soutien que nous pouvons enquêter, alerter et agir en toute impartialité et indépendance.

Surveillance numérique ciblée : non au Big Brother 2.0 !

Jusqu'au 31.12.2021
La surveillance numérique illégale doit cesser !

Les attaques numériques contre les défenseurs des droits humains, journalistes et membres de la société civile sont en augmentation. Leurs appareils numériques sont piratés, ils peuvent être espionnés, réduits au silence et intimidés. Les révélations du Projet Pegasus en sont un exemple flagrant.

Dans certains pays, cela peut être risqué et dangereux de défendre les droits humains et de révéler la vérité. De plus en plus, des gouvernements utilisent des outils de surveillance numérique pour intimider, harceler et arrêter des personnes.

Gouvernements et entreprises disent que ces outils de surveillance ne sont utilisés que pour cibler « des criminels et des terroristes ». Mais dans la réalité, ce n’est pas le cas. Le Projet Pegasus révèle que des politiques, des journalistes ou encore des défenseurs des droits humains dans le monde entier ont été pris pour cible illégalement au moyen de logiciel espion Pegasus. Pourtant, les États à travers le monde continuent de fermer les yeux et d’autoriser la vente et les exportations de technologies de surveillance sophistiquées et intrusives à plusieurs pays.

L’exportation de technologies de surveillance à des gouvernements qui utilisent ces outils de manière illégale doit cesser.

Afficher la lettre de pétition

Téléchargez la version imprimable et faites-la signer autour de vous.

Agir
Signer la pétition
Surveillance numérique ciblée : non au Big Brother 2.0 !

Signer la pétition

La surveillance numérique illégale doit cesser !

Amnesty International France protège vos données et vous tiendra informé(e) des futures campagnes.

Conformément à la loi informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous disposez, en vous adressant au siège d'Amnesty International France, 76 boulevard de la Villette 75940 Paris, d'un droit d'accès, de rectification et d'opposition aux informations vous concernant.

Agir
Signer la pétition