Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 5.1/mois
Une manifestation dans une rue de Khartoum, le 22 mai 2019 Sudan May 22, 2019

Une manifestation dans une rue de Khartoum, le 22 mai 2019 Sudan May 22, 2019

Pétition

Soudan : Stop aux attaques contre les manifestants

Jusqu'au 20.11.2019
Monsieur le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed
Il faut faire pression sur le Conseil militaire de transition !

Interpellons le Premier ministre éthiopien pour qu’il fasse pression sur les autorités soudanaises.

Depuis décembre 2018, le peuple soudanais manifeste pacifiquement pour appeler au changement, à la paix et à la justice. Après plusieurs mois de répression violente, le président Omar El Béchir, au pouvoir depuis 30 ans, a été déchu. Une victoire de courte durée pour le peuple soudanais puisqu’il a été immédiatement remplacé par un Conseil militaire de transition.

Le 3 juin dernier, les militaires ont ordonné à des forces d’appui rapide de disperser les manifestants pacifiques à Khartoum. Leurs attaques violentes ont fait plus d’une centaine de morts et de nombreux blessés. Ces forces d’appui rapide sont aussi responsables des atrocités commises au Darfour depuis des années.

Pourquoi interpeller le Premier ministre éthiopien ?

Le 6 juin, le Soudan a été suspendu de l’Union africaine. Le lendemain, le Premier ministre éthiopien a rencontré les responsables militaires soudanais. En tant qu’intermédiaire dans les négociations, le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, est en position clé pour faire pression sur le Conseil militaire de transition.

Demandez-lui d’exiger du Conseil militaire de transition le retrait immédiat des forces d’appui rapide de toute opération de maintien de l’ordre.

Afficher la lettre de pétition
Agir
Signer la pétition
Soudan : Stop aux attaques contre les manifestants

Signer la pétition

Monsieur le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed
Il faut faire pression sur le Conseil militaire de transition !

Amnesty International France protège vos données et vous tiendra informé(e) des futures campagnes.

Conformément à la loi informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous disposez en vous adressant au secrétariat administratif de la Fondation Amnesty International France, 76 boulevard de la Villette 75940 Paris, d'un droit d'accès, de rectification et d'opposition aux informations vous concernant.

Agir
Signer la pétition
Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres