Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois
Des villageois zimbabwéens collectent leurs rations mensuelles d'aide alimentaire à l'école primaire de Rutaura, dans le district de Rushinga, à Mt darwin Plus de 6 millions de personnes en Angola, au Lesotho, au Malawi et au Zimbabwe risquent de souffrir de graves pénuries alimentaires en raison de cycles répétés de sécheresse et d'inondations, a déclaré lundi la FICR, l'organisation humanitaire mondiale. La Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a déclaré que la crise passait largement inaperçue dans le monde extérieur et que ses appels au soutien financier n'avaient obtenu qu'un soutien limité. REUTERS/Philimon Bulawayo (ZIMBABWE - Tags : POLITIQUE SOCIÉTÉ)
Des villageois zimbabwéens collectent leurs rations mensuelles d'aide alimentaire à l'école primaire de Rutaura, dans le district de Rushinga, à Mt darwin Plus de 6 millions de personnes en Angola, au Lesotho, au Malawi et au Zimbabwe risquent de souffrir de graves pénuries alimentaires en raison de cycles répétés de sécheresse et d'inondations © REUTERS/Philimon Bulawayo

Des villageois zimbabwéens collectent leurs rations mensuelles d'aide alimentaire à l'école primaire de Rutaura, dans le district de Rushinga, à Mt darwin Plus de 6 millions de personnes en Angola, au Lesotho, au Malawi et au Zimbabwe risquent de souffrir de graves pénuries alimentaires en raison de cycles répétés de sécheresse et d'inondations © REUTERS/Philimon Bulawayo

Angola : une aide vitale pour les millions de personnes sous-alimentées !

Jusqu'au 31.12.2021
Président João Lourenço
Une aide urgente pour la population angolaise !

Dans le sud de l’Angola, pas moins de six millions de personnes sont sous-alimentées. Elles sont victimes à la fois des effets dévastateurs du dérèglement climatique et de l’affectation de terres à l’élevage commercial de bétail. La situation dans les provinces de Huíla et de Cunene était déjà précaire avant la sécheresse. L’insécurité alimentaire s’est aggravée en partie à cause de cet accaparement des terres.

Pour survivre, les populations pastorales n’ont d’autre choix que de fuir. La faim a déjà conduit des milliers de personnes à se déplacer et à traverser la frontière avec la Namibie, abandonnant tout derrière eux.

La situation dans le sud de l’Angola nous rappelle cruellement que le dérèglement climatique est une réalité et cause déjà des souffrances et des décès. Ensemble, nous allons exiger du président angolais de fournir urgemment une aide alimentaire aux populations sous-alimentées et de leur rendre leurs terres.

Afficher la lettre de pétition

Téléchargez la version imprimable et faites-la signer autour de vous.

Agir
Signer la pétition
Angola : une aide vitale pour les millions de personnes sous-alimentées !

Signer la pétition

Président João Lourenço
Une aide urgente pour la population angolaise !

Amnesty International France protège vos données et vous tiendra informé(e) des futures campagnes.

Conformément à la loi informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous disposez, en vous adressant au siège d'Amnesty International France, 76 boulevard de la Villette 75940 Paris, d'un droit d'accès, de rectification et d'opposition aux informations vous concernant.

Agir
Signer la pétition