Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 5.1/mois
Peine de mort et torture
Avancée

Une avancée vers l'abolition de la peine de mort

Le président équato-guinéen, Teodoro Obiang Nguema, a annoncé le 15 avril 2019 à Praia (Cap-Vert) qu’il présenterait sous peu au Parlement un projet de loi visant à abolir la peine de mort, comme l’exige la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP).

Les dernières exécutions connues en Guinée équatoriale ont eu lieu en janvier 2014. Neuf personnes déclarées coupables de meurtre avaient été exécutées quelques jours avant l’instauration d’un moratoire temporaire sur le recours à la peine capitale.

Nous espérons maintenant que le président Teodoro Obiang Nguema va prendre immédiatement toutes les mesures nécessaires pour que son annonce soit suivie d’effet. L’abolition de la peine de mort sera un pas vers l’amélioration de la situation des droits humains en Guinée équatoriale, en particulier la protection du droit à la vie. Nous souhaitons également que cette annonce positive ouvre la voie à d’autres mesures en faveur de la protection des libertés d’expression, d’opinion, d’association et de réunion et du respect des obligations de la Guinée équatoriale à l’égard des droits humains.

Abonnez-vous à l'Hebdo

Chaque vendredi, recevez par email l'actualité des droits humains

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres