Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 5.1/mois
Vue de la ville d'Hébron © Amnesty International-Photo: Richard Burton

Vue de la ville d'Hébron © Amnesty International-Photo: Richard Burton

Vue de la ville d'Hébron © Amnesty International-Photo: Richard Burton

Qu'est-ce que les Accords d’Oslo ?

L’accord "Oslo II", signé en 1995, entérine la répartition en trois zones des territoires de la Cisjordanie : les zones A, B et C. Il était conçu au départ pour une période de transition de cinq ans, au terme desquels devait exister un État palestinien souverain. Les zones C devaient être progressivement converties en zones A et B. Cette étape n'a toujours pas été accomplie à ce jour.

La zone A (qui recouvre aujourd'hui environ 18% de la superficie totale des territoires) est sous le contrôle civil et militaire palestinien et englobe les grandes villes (Gaza, Jéricho, Ramallah…), à l'exception d'Hébron, qui est en partie contrôle de l'armée israélienne.

La zone B (actuellement près de 24% du territoire) est sous contrôle civil palestinien et sous contrôle militaire conjoint israélo-palestinien et comprend essentiellement des communes rurales et des villages.

La zone C (qui représente aujourd'hui à peu près 60% du territoire) est la seule bande de terre continue, et se trouve entièrement sous contrôle israélien, tant au plan civil que militaire. Elle inclue les colonies israéliennes implantées en Cisjordanie, à Gaza (démantelées depuis 2005) et à Jérusalem-Est, qui se trouve sous contrôle militaire israélien.

Rester informé

Chaque vendredi, recevez par email l'essentiel de l'actualité des droits humains.

Actualités
Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres