Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 34
Manifestation après que des agents des forces de sécurité ont semble-t-il ouvert le feu le 29 juillet 2019 pendant des manifestations étudiantes, tuant six personnes, dont quatre lycéens de moins de 18 ans. © Reuters TV

Manifestation après que des agents des forces de sécurité ont semble-t-il ouvert le feu le 29 juillet 2019 pendant des manifestations étudiantes, tuant six personnes, dont quatre lycéens de moins de 18 ans. © Reuters TV

Manifestation après que des agents des forces de sécurité ont semble-t-il ouvert le feu le 29 juillet 2019 pendant des manifestations étudiantes, tuant six personnes, dont quatre lycéens de moins de 18 ans. © Reuters TV

Conflits armés et populations
Actualité

Au Soudan, toutes les écoles fermées jusqu’à nouvel ordre

À peine un mois après le début d'une nouvelle période de cours, une directive des autorités militaires au pouvoir au Soudan a ordonné la fermeture de toutes les écoles du pays jusqu'à nouvel ordre.

Des agents des forces de sécurité ont semble-t-il ouvert le feu le 29 juillet 2019 pendant des manifestations étudiantes, tuant six personnes, dont quatre lycéens de moins de 18 ans.

Une décision stupéfiante...et injuste pour répondre à la violence des paramilitaires

 Il est stupéfiant que les autorités soudanaises tentent de régler de cette manière le problème récurrent du recours à la force meurtrière par des agents armés contre des manifestants. Fermer les écoles et empêcher les enfants de recevoir une instruction semble peu judicieux et injuste – les élèves ne doivent pas être punis pour les actes d'une unité paramilitaire hors de contrôle.

Il faut mettre un terme à ce bain de sang. Les Forces d’appui rapide doivent cesser d'être employées pour des missions de maintien de l'ordre au Soudan, et les auteurs des tirs mortels – ainsi que ceux qui leur ont donné l'ordre de tirer – doivent être traduits en justice. 

La décision de fermer les écoles souligne l'incapacité des autorités soudanaises à contenir ou à contrôler les Forces d’appui rapide, qui se sont illustrées à maintes reprises par l'utilisation d'armes à feu contre des manifestants pacifiques dans tout le pays. 

 

DEVENIR MEMBRE

C’est grâce au soutien de nos membres et donateurs que nous pouvons notamment enquêter en toute indépendance sur les violations des droits humains des gouvernements, dont celui de la France.

Pour poursuivre notre mission et continuer à construire un monde plus juste, nous avons absolument besoin du soutien du plus grand nombre.

Soutenez notre indépendance en devenant membre d’Amnesty International France.

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres