Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : € 5.1/mois

« Depuis 60 ans, Amnesty International et la flamme des droits humains »

« Ouvrez votre journal, n’importe quel jour de la semaine, et vous verrez que, quelque part dans le monde, quelqu’un a été emprisonné, torturé ou exécuté parce que ses idées ou sa religion étaient intolérables pour son gouvernement. Le lecteur ressent alors écœurement et impuissance. Mais si ces sensations éprouvées aux quatre coins du monde pouvaient être réunies en une action commune, alors quelque chose d’efficace pourrait se produire. »

Avec ces mots, publiés le 28 mai 1961 dans l’article « Les prisonniers oubliés », l’avocat britannique Peter Benenson allume la première flamme d’un combat pour les droits humains qui donnera naissance à Amnesty International. La bougie entourée d’un barbelé devient le symbole d’une organisation non gouvernementale (ONG) dont les militants sont les chevilles ouvrières. Dans un monde alors divisé en deux blocs, l’Est et l’Ouest, le principe fondamental d’impartialité s’ajoute à celui de solidarité internationale. L’ONG, dont l’indépendance financière lui assure sa crédibilité, multiplie les missions de recherche, analysant les violations des droits humains à l’aune du droit international.

60 ans plus tard, 70 sections nationales et une quinzaine de bureaux régionaux ont vu le jour à travers la planète. Forts d’une dizaine de millions de membres ou sympathisants, nous sommes devenus un mouvement réellement mondial.

Découvrez la vidéo Envol pour la liberté, créée par Bill Shipsey (Art for Amnesty) en partenariat avec Celestial. Un hommage poétique à notre combat universel, sur une bande-son de Peter Gabriel accompagnée de la voix d'Angélique Kidjo, deux artistes parmi les soutiens fidèles à notre mission.  

Notre mission ne cesse d’évoluer sous l’impulsion de militants confrontés aux réalités du monde. Au plaidoyer originel pour la libération des prisonniers d’opinion, se sont d’abord ajoutées l’exigence de procès équitables ainsi que la lutte pour l’abolition de la torture et de la peine de mort. Nous avons aussi contribué à écrire le droit international, œuvrant  par exemple au sein de l’ONU jusqu’à obtenir l'adoption de la Convention contre la torture en 1984 et celle des droits de l'enfant en 1989. Puis notre champ d’action s’est élargi à d’autres violations graves des droits humains, liées notamment à l’exil et aux déplacements forcés de populations, puis, logiquement, aux conflits armés.

Tous les droits énoncés dans la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 sont interdépendants et indivisibles. C’est pourquoi, en 2001, le mouvement a pris la décision majeure d’inclure la défense des droits économiques, sociaux et culturels dans sa mission et les entreprises parmi ses cibles. Les acteurs économiques, et pas seulement étatiques, ont en effet leurs responsabilités dans certaines violations, comme celle du droit à vivre dans un environnement sain ou de travailler dans des conditions dignes.

Parmi les victoires de ce siècle, Amnesty International compte la création, en 2002, de la Cour pénale internationale, instrument de lutte contre l'impunité, et après 20 ans d’un travail acharné, l’adoption, en 2014, d’un Traité pour réguler le commerce des armes. Plus récemment, l’urgence climatique s’est aussi imposée comme un enjeu majeur, toujours sous l’angle des droits humains, tout comme la réponse des États à des crises sanitaires telles que la pandémie de Covid-19.

Depuis 1961, Amnesty International porte haut son flambeau pour mettre en lumière de graves injustices et violations, mais aussi des solutions possibles pour mieux faire respecter nos droits fondamentaux. Le vent souffle parfois bien fort, mais notre flamme ne s’est jamais éteinte, car elle est gardée par tous nos membres et nos soutiens. Portés par nos valeurs et nos victoires, nous avons toujours la même conviction qu’il vaut mieux allumer une bougie que maudire l’obscurité.

Agir

ENSEMBLE DÉFENDONS UN MONDE PLUS JUSTE 

C’est grâce au soutien de nos membres et donateurs que nous pouvons mener nos combats, enquêter en toute indépendance et faire respecter les droits de toutes et tous à travers le monde.

Ensemble, nous pouvons remporter des victoires !