Aller au contenu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois
Au milieu, Gaëtan Mootoo, chercheur d'Amnesty Internationaldans un camp dans lequel vivaient des personnes déplacées dans leur pays. Côte d'Ivoire, 2012. © Amnesty International

Au milieu, Gaëtan Mootoo, chercheur d'Amnesty Internationaldans un camp dans lequel vivaient des personnes déplacées dans leur pays. Côte d'Ivoire, 2012. © Amnesty International

Les lauréats de la bourse Gaëtan Mootoo 2023 

Comme chaque année, nous chérissons le souvenir de notre ancien collègue, Gaëtan Mootoo, chercheur pour l'Afrique de l'Ouest, qui nous a malheureusement quittés il y a cinq ans, le 25 mai 2018. Aujourd'hui, nous annonçons les noms des trois lauréats de la bourse créée en son honneur. 

Cette année, la bourse Gaëtan Mootoo pour les défenseurs des droits humains est attribuée à Blaise Monduka, Rita Neloumta Djohontan et Christelle Ntang Atsena.  Les trois lauréats de la bourse Gaëtan Mootoo vont pouvoir participer à la 52ème session d’été de l’Institut International des Droits de l’Homme – Fondation René Cassin à Strasbourg du 26 juin au 21 juillet 2023. L'école d'été, enseignée par les meilleurs spécialistes du domaine, se concentre sur le droit international comparé des droits de humains, le droit pénal international et le droit humanitaire. 

Après plus de 30 ans de militantisme et de recherche dans le domaine des droits de l'homme, le travail de Gaëtan a eu un impact significatif sur les droits humains. Ses recherches se sont concentrées sur l'Afrique de l'Ouest - Burkina Faso, Tchad, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Sierra Leone, Togo. Il a contribué à la libération de prisonniers d'opinion, à l'obtention de la justice et de réparations pour de nombreuses victimes. Son travail a aidé de nombreuses communautés affectées à se remettre des violations des droits humains et à demander justice. 

« Gaëtan était un collègue inspirant et engagé qui a passé trente-deux ans de sa vie à Amnesty, documentant les violations des droits de l'homme en Afrique de l'Ouest. Les leçons de Gaétan sur la ténacité, l'humilité et le dévouement aux droits de l'homme nous accompagnent aujourd'hui. Son héritage est transcendé par ce groupe extraordinaire de défenseurs qui bénéficieront de la bourse Gaëtan Mootoo » 

Agnes Callamard, secrétaire générale  

A travers la bourse Gaëtan Mootoo, créée en 2020, nous souhaitons encourager des jeunes militants et leaders. Notre objectif : partager les connaissances, échanger et collaborer avec eux afin de leur permettre de donner plus de force à leur action. Pour qu’ils et elles participent pleinement au mouvement mondial de défense des droits humains ! 

Qui sont les trois lauréats ? 

Blaise MONDUKA est avocat au barreau de la Tshopo, en République démocratique du Congo, et a été un activiste très engagé dans les mouvements citoyens de base, Filimbi et Lucha. En raison de ses activités de défenseur des droits de l'homme dans la ville de Kisangani, il a été arrêté à plusieurs reprises. Aujourd'hui, en tant qu'avocat, il soutient les défenseurs des droits de l'homme qui font face à des arrestations et à des procès. 

Rita NELOUMTA DJOHONTAN, de nationalité tchadienne, est titulaire d'une maîtrise en droit. Membre de la Ligue tchadienne des droits de la femme, Rita est particulièrement active dans la sensibilisation des communautés aux droits des femmes et des enfants. 

Christelle NTANG ATSENA, de nationalité camerounaise, est avocate au barreau du Cameroun. Membre actif du Réseau international des femmes juristes (RIFAV) et d'Avocats sans frontières Cameroun, Christelle apporte un soutien juridique aux femmes victimes de violences sexuelles au Cameroun. 

 

Les lauréats de la bourse Gaëtan Mootoo 2023  - Amnesty International France