Agir
Faire un don
ou montant libre :
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 34 €
Agir

Soutenez-nous

Actions urgentes pour des personnes en danger, révélations de l’affaire Pegasus, enquête sur la situation des Ouïghours en Chine… c’est grâce à votre soutien que nous pouvons enquêter, alerter et agir en toute impartialité et indépendance.

Le Z Event 2020 pour les droits humains !

C’est officiel : nous serons les bénéficiaires de la cinquième édition du Z Event qui aura lieu du 16 au 18 octobre 2020  ! Il s’agit d’un évènement solidaire qui réunit depuis 2016 les principaux streamers, influenceurs et gamers francophones, afin de collecter un maximum de fonds pour une association ou une fondation.

Autour d’un marathon de jeux vidéo qui dure plus d’une cinquantaine d’heures, les streamers mobiliseront leurs communautés et leurs followers de manière festive, sur la plateforme de jeux en ligne Twitch, afin de les inciter à verser de l’argent au profit de notre association.

Par le passé, plusieurs associations ou fondations ont pu bénéficier de cet événement, avec la somme record de 3,5 millions d’euros collectés l’an passé pour l'Institut Pasteur. Cette année, et pour la première fois, les fonds seront collectés pour une organisation de défense des droits humains, la nôtre.

Nous tenons à remercier Adrien Nougaret (Zerator) et Alexandre Dachary (Dach), les fondateurs de cet événement, d’avoir choisi notre association pour cette cinquième édition !

Pour financer notre travail d’enquête et de mobilisation

Chaque don collecté permettra d’enquêter sur le terrain pour détecter et révéler les violations des droits humains, d’alerter pour faire pression sur les autorités afin que les auteurs de violations des droits humains soient poursuivis et condamnés, d’agir en diffusant des rapports et mobilisant nos militants pour dénoncer les atteintes aux droits humains et soutenir ceux qui en sont victimes...

Actuellement, nous travaillons par exemple sur la question des violences policières et du harcèlement judiciaire des manifestants en France ou encore à dénoncer les ventes d’armes à une coalition saoudienne suspectée de commettre des crimes de guerre au Yémen.

Le visionnage de cette vidéo entraîne un dépôt de cookies de la part de YouTube. Si vous souhaitez lire la vidéo, vous devez consentir aux cookies pour une publicité ciblée en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Agir

Abonnez-vous à notre newsletter

Chaque vendredi, recevez par email l'essentiel de l'actualité des droits humains