Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : € 5.1/mois
Photo d'illustration Whatsapp // credit : REUTERS/Dado Ruvic/Illustration

Photo d'illustration Whatsapp // credit : REUTERS/Dado Ruvic/Illustration

Photo d'illustration Whatsapp // credit : REUTERS/Dado Ruvic/Illustration

Comment faire ?

Envoi de témoignage photo/vidéo : comment faciliter notre travail d'enquête ?

Vous avez filmé ou photographié des violences policières, un délit de faciès, ... et vous souhaitez nous partager les preuves d'une violation de droits humains dont vous avez été le témoin, nous vous expliquons comment optimiser vos envois afin de faciliter notre travail d'enquête.

Saviez-vous que la plupart des réseaux sociaux suppriment les métadonnées des images (descriptions des contenus numériques) que nous partageons et les compressent ? Bien qu'il existe des raisons valables en termes d'optimisation et de protection de la vie privée, ces pratiques compliquent la tâche des enquêteurs s’appuyant sur des informations issues de sources libres d'accès afin de déterminer qui sont les personnes présentes sur une photo, ce qu'elles font (et pourquoi), ainsi que le lieu et le moment où le cliché a été pris. En l’absence de métadonnées fiables, les enquêteurs doivent se résoudre à une analyse du contenu et à une géolocalisation fastidieuses à partir des caractéristiques de l'image. Mais il est possible de procéder autrement.

Nombre des images que nous recevons proviennent de sources fiables qui utilisent des outils courants tels que WhatsApp. Il est extrêmement simple de partager des images et des vidéos sur WhatsApp tout en conservant les métadonnées. Assurez-vous de partager ce guide avec vos contacts, il vous propose une petite astuce qui pourrait vous faire gagner beaucoup de temps !

Lire aussi : Facebook et Google, les géants de la surveillance

Que sont les données EXIF ?

Les données EXIF ou Exchangeable Image File Format sont les métadonnées spécifiques propres aux images numériques. Lorsque vous prenez une photo avec un appareil photo numérique ou un téléphone, un fichier comportant des informations sur la photo est intégré à l’image elle-même. Il peut s'agir de la taille de l'image, de la date, de l'heure, des paramètres de l'appareil photo, des données de géolocalisation (si l'appareil photo ou le téléphone est équipé d'un GPS activé) et des informations relatives aux droits d'auteur.

Les données EXIF et, plus particulièrement, les données correspondant à la géolocalisation peuvent révéler de nombreuses informations sur la personne qui a pris la photo. C’est la raison pour laquelle la plupart des réseaux sociaux suppriment ces données pour protéger la vie privée de leurs utilisateurs.

Comment préserver les données EXIF ?

Les communications sur WhatsApp sont chiffrées de bout en bout, ce qui signifie que nos messages (et nos pièces jointes) ne peuvent pas être lus par des tiers, y compris par WhatsApp. En tant qu’application de messagerie la plus utilisée, WhatsApp est un outil auquel de nombreux enquêteurs travaillant sur les questions de droits humains ont recours pour communiquer avec leurs contacts locaux et pour échanger des documents sensibles.

Le partage d'images par voie normale supprime toutes les métadonnées et compresse le fichier. Pour envoyer des photos en pleine résolution tout en conservant les données EXIF, cessez de partager des photos directement depuis votre galerie photos et envoyez-les sous forme de pièce jointe. Cette astuce fonctionnera toujours, que vous utilisiez WhatsApp sur un ordinateur, sur un iPhone ou sur un téléphone Android (voir les instructions pour chaque version ci-dessous).

Voici les étapes de la procédure :

Évidemment, la procédure varie en fonction du système d’exploitation et de l’appareil que vous utilisez.

Sur un ordinateur

Si vous ne l’avez pas encore fait, installez WhatsApp pour Mac ou PC Windows, cela va vous changer la vie !

Sur iPhone

Vous devez d'abord enregistrer l'image sous forme de fichier.

Sur Android

Comment lire les données EXIF ?

Il existe de nombreux outils pour lire les données EXIF, dont certains sont intégrés dans votre système d’exploitation. Voici quelques méthodes simples pour lire et modifier les données EXIF (oui, vous pouvez modifier et supprimer des données EXIF) :

Sous Windows : sélectionnez une image que vous souhaitez analyser, faites un clic droit, et cliquez sur « propriétés ». Vous pouvez ajouter des métadonnées ou les supprimer complètement.

Sur Mac iOS : ouvrez la photo de votre choix, sélectionnez Outils > Afficher l’inspecteur ou tapez Cmd+I sur votre clavier. Vous pouvez supprimer la géolocalisation ou utiliser d'autres outils pour modifier ou supprimer toutes les métadonnées.

L’extension InVid-WeVerify, le « couteau suisse » de la vérification numérique, possède un onglet relatif aux métadonnées qui permet à l’utilisateur d’inspecter les données EXIF d’une image au format jpeg/tiff ou les métadonnées d’une vidéo au format mp4/m4v. Cela est possible soit à travers un lien ou sur un fichier local.

Il existe plusieurs outils en ligne permettant de voir les métadonnées, mais pour les utiliser, vous devez charger l’image en ligne (ou fournir le lien menant à elle si elle est déjà en ligne) : Jeffrey’s Image Metadata Viewer (utilisé pour les captures d’écran ci-dessus), Metapicz, Verexif , et beaucoup d’autres.

Bon à savoir

Enfin, quelques considérations importantes concernant le partage d’images avec l’ensemble des métadonnées :

Le partage d’images avec l’ensemble des métadonnées peut mettre des personnes en danger. En analysant le lieu, la date et l’heure d’un cliché ainsi que le code d’identification unique de l’appareil, l’identité du ou de la photographe peut être révélée. Assurez-vous que la personne accepte de partager les informations la concernant et qu'elle comprend les risques potentiels, même ceux auxquels elle pourrait ne pas avoir pensé.

Il est important de savoir que les données EXIF peuvent être modifiées, elles ne sont donc pas totalement fiables, mais pour les enquêteurs s’appuyant sur des informations en libre accès, elles peuvent constituer un excellent point de départ en combinaison avec d’autres techniques.

Si vous envoyez des images en tant que documents, c’est le fichier non compressé qui sera envoyé. Ainsi, cela prendra plus de temps et consommera plus de données mobiles. Cela peut rapidement épuiser vos données mobiles, soyez vigilants.

Vous ne pouvez pas empêcher l’ajout de métadonnées à vos photos, mais vous pouvez empêcher la géolocalisation simplement en la désactivant dans votre application ou sur votre appareil photo. Vous pouvez conseiller à vos contacts de désactiver la géolocalisation par défaut et de ne l'activer qu'en cas de besoin.

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres