Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que: 5.1/mois
Les 9 et 10 décembre, un bus aux couleurs d'Amnesty a parcouru Paris et sa région. © PY Brunaud

Les 9 et 10 décembre, un bus aux couleurs d'Amnesty a parcouru Paris et sa région. © PY Brunaud

Les 9 et 10 décembre, un bus aux couleurs d'Amnesty a parcouru Paris et sa région. © PY Brunaud

compte-rendu

10 jours pour signer : une journée pour échanger et se mobiliser

A l’occasion de la journée internationale des droits de l’Homme, plus de trente villes se sont mobilisées pour informer et faire participer le public à l'opération « 10 jours pour signer ». Retour sur nos rendez-vous à Paris.

« J'y crois ! » Paul est venu spécialement à l'Hôtel de ville (Paris) ce samedi 10 décembre. Il a tenu à manifester son soutien en signant plusieurs pétitions. « 10 jours pour signer », opération mondiale et annuelle permet à chacun d'agir facilement, partout et de relayer les actions. C’est aussi un rendez-vous militant qui permet d’impliquer un large public dans des actions de pression et de solidarité en faveur de personnes.

« Une signature ne demande pas beaucoup d'effort, mais cela peut aider et faire avancer les droits humains, donc c'est important ! » Le jeune homme se dit particulièrement touché par l'histoire de Máxima Acuña, paysanne péruvienne qui se bat contre une compagnie minière qui la menace d'expulsion.

Découvrir : notre rubrique Défendre les personnes

Pour accueillir ce public, le parvis de l’Hôtel de ville s’est transformé en centre d’action sous tente. Pour chacune des situations défendues, une table avec de la documentation, des pétitions et des cartes pour écrire ou dessiner des messages de soutien. Des messages qui seront transmis aux personnes emprisonnées ou à leur famille et dont nous savons à quel point ils importent. Ils permettent à ceux que nous défendons de savoir qu’ils ne sont pas oubliés. Ce lien avec le monde extérieur ajoute aussi aux pressions exercées sur des autorités qui se savent observées.

C'est pour dire à quel point toutes ces actions sont utiles et nécessaires que la parole a été donnée à des témoins. Turgut Gambar, militant des mouvements de jeunesse pour la liberté d'expression en Azerbaïdjan, a dénoncé l'emprisonnement de Bayram et Giyas, deux jeunes hommes de 22 ans qui risquent douze ans de prison pour quelques graffiti contestataires. Plus tard dans l'après-midi, Khaled Elbalshy, membre du syndicat des journalistes égyptiens est venu soutenir Shawkan, photojournaliste égyptien, qui risque la peine de mort pour avoir exercé son métier.

En solidarité avec la Syrie

Pour réchauffer cette journée de décembre, plusieurs groupes de musique se sont relayés, avec en point d'orgue, une chanson dédiée aux combats de Máxima Acuña et chantée en espagnol par trois chorales.

S'unir pour être plus audible, c'est ce qui a conduit les militants d'Amnesty à prendre part à la manifestation de soutien à Alep organisée ce même jour pour les civils de Syrie. Un rassemblement en présence du maire d'Alep, Brita Hagi Hasan, alors en France et qui a à nouveau lancé un cri d'alerte sur la situation catastrophique et l'enfer que vivent les habitants d'Alep Est.

Les enfants pouvaient dessiner des messages de soutien © PY Brunaud

Une tournée dans Paris et sa région

Les 9 et 10 décembre, un bus aux couleurs d'Amnesty a parcouru Paris et sa région. De Bondy à Créteil en passant par Saint Denis, d’une école à une place de marché, toutes les étapes ont été l’occasion d’échanges et de mobilisations. Le bus étant un centre d’action ambulant.

Place de la République (Paris) à bord du bus, une jeune fille lit attentivement chacune des pétitions.

Tout le monde connaît Edward Snowden, mais je n'avais jamais entendu parler de toutes ces autres personnes qui vivent des situations d'injustice. Je suis contente d'avoir croisé le bus et pu aider un peu. Je vais surveiller la libération de chacun d'entre eux.

En fin de journée, la bus a rejoint la place de l’Hôtel de ville pour clore cette journée de mobilisation.

Du 2 au 11 décembre, près de 300 activités militantes ont été organisées partout en France. Le 10 décembre, 32 centres d'action ont accueilli le public. Déjà 280 000 signatures ont été récoltées en ligne.

Rester informé(e)
Et recevoir nos newsletters
AMNESTY INTERNATIONAL FRANCE
76, boulevard de la Villette - 75940 Paris cedex 19
Téléphone: (+33) 01 53 38 65 65
Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres