Accéder au contenu
Menu
Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : € 5.1/mois
Agir

Aujourd’hui, nous avons besoin de vous pour continuer

Amnesty International est une des rares associations à financer l’essentiel de ses actions grâce à la générosité de ses membres et donateurs. Nous ne pouvons plus mener à bien certaines de nos opérations de collecte de fonds, mais vous pouvez continuer à nous soutenir en ligne.

Muhammad Idris Khattak

Muhammad Idris Khattak

Muhammad Idris Khattak

Réfugiés et migrants
Interpeller les autorités

Stoppez les poursuites contre les 10 du Iuventa

Bien qu’ayant sauvé 14 000 personnes, les membres de l'équipage du Iuventa sont accusés d’avoir facilité l’entrée irrégulière de réfugiés et de migrants.

Le 2 août 2017, avec la saisie du navire Iuventa, bateau de sauvetage appartenant à l’ONG allemande Jugend Rettet, par les autorités italiennes a démarré une enquête longue et complexe contre les 10 membres de l’équipage. Bien qu’ayant sauvé 14 000 personnes, ils sont accusés d’avoir facilité l’entrée irrégulière de réfugiés et de migrants lors de trois opérations de sauvetage différentes menées en 2016 et 2017.Depuis près de trois ans, les « 10 du Iuventa » attendent les conclusions de l’enquête, sans avoir été formellement inculpés par la procureure de Trapani. L’organisation indépendante Forensic Architecture a reconstitué les événements et a réuni des éléments de preuve montrant que l’équipage du Iuventa sauvait des vies.

Lettre à envoyer :

Madame la Procureure

Le 2 août 2017, avec la saisie du navire Iuventa, bateau de sauvetage appartenant à l’ONG allemande Jugend Rettet, par les autorités italiennes a démarré une enquête longue et complexe contre les 10 membres de l’équipage. Bien qu’ayant sauvé 14 000 personnes, ils sont accusés d’avoir facilité l’entrée irrégulière de réfugié·e·s et de migrant·e·s lors de trois opérations de sauvetage différentes menées en 2016 et 2017. Depuis près de trois ans, les « 10 du Iuventa » attendent les conclusions de l’enquête, sans avoir été formellement inculpés par la procureure de Trapani. L’organisation indépendante Forensic Architecture a reconstitué les événements et a réuni des éléments de preuve montrant que l’équipage du Iuventa sauvait des vies. En tant que membre, sympathisant(e) d’Amnesty International, je vous demande que l’enquête soit annulée. *

Dans l’attente, je vous prie d’agréer, madame La Procureure, l’expression de mes meilleures salutations.

Destinataires

Procureure de Trapani – Mme Brunella Sardoni

Dott.ssa Brunella Sardoni

Sostituto Procuratore

Procura della Repubblica presso il Tribunale di Trapani

Via XXX gennaio 91010 Trapani (TP)

Italie

Copie à :

Ambassade d’Italie

51 rue de Varenne

75007 Paris

E-mail : ambasciata.parigi@esteri.it

Si vous recevez des réponses à vos lettres de la part des autorités du pays, renvoyez-les à bappuialaction@amnesty.fr.

Cette action fait partie des "appels mondiaux". Chaque mois, Amnesty International vous propose d'envoyer trois lettres, par courrier postal, aux autorités compétentes, pour faire valoir les droits de personnes victimes d'injustice aux quatre coins du globe. Ces "appels mondiaux" sont publiés également dans la rubrique "Interpeller" du mensuel La Chronique.

Notre action conjointe est-elle efficace ? Oui ! Découvrez des dizaines d'exemples de ce que nous pouvons accomplir ensemble dans notre rubrique "Nos victoires".

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation. Gérer les paramètres