Agir
Faire un don
ou montant libre :
/mois
Grâce à la réduction d'impôts de 66%, votre don ne vous coûtera que : 5,1 €/mois
Hossein Shahbazi
Hossein Shahbazi

Hossein Shahbazi

Hossein Shahbazi

Peine de mort et torture

Sauvez la vie d'Hossein Shahbazi, un jeune iranien condamné à mort

URGENT ! En Iran, Hossein Shahbazi a été arrêté et condamné pour un crime qu’il aurait commis à seulement 17 ans. Aujourd’hui, après trois ans dans le couloir de la mort, son exécution est imminente.

Avec 246 exécutions en 2020, l’Iran est le deuxième plus grand bourreau au monde. L’âge des condamnés ne semblent pas déranger les autorités, puisque de nombreux mineurs se trouvent dans les couloirs de la mort. C’est le cas d’Hossein Shahbazi. La condamnation à mort d’un mineur est une infraction odieuse aux droits de l’enfant. Elle est également INTERDITE par le droit international.

À plusieurs reprises, les autorités iraniennes ont programmé l'exécution d'Hossein. Grâce à la pression internationale, l'exécution a été suspendue. En novembre 2021, gros coup dur, nous avons appris la mise à mort d'Arman Abdolali, un autre jeune iranien exécuté à seulement 25 ans, nous ne voulons pas que l'histoire se répète pour Hossein !

Avec nous, exigez l’annulation PURE et SIMPLE de sa condamnation à mort.

Lire aussi : L'histoire d'Hossein Shahbazi

Agissez pour Hossein Shahbazi sur Twitter

Sur Twitter, interpellez l’Ayatollah, le guide suprême de la Révolution islamique, pour exiger l’annulation de la condamnation d’Hossein. Voici le message :

Agir

Hossein Shahbazi est un jeune Iranien condamné à mort pour un crime qu'il aurait commis à seulement 17 ans. ODIEUX !

Cela fait trois ans qu'il se trouve dans le couloir de la mort.

@Khamenei_fa Nous exigeons l'annulation PURE et SIMPLE de sa condamnation !

Interpellez les autorités iraniennes par mail

Agir

EXIGEZ L'ANNULATION DE L'EXÉCUTION D'HOSSEIN SHAHBAZI !

La pression internationale marche, nous l’avons prouvé à plusieurs reprises. C’est pour cela qu’en cinq minutes, nous vous demandons d’agir et d'interpeller les autorités iraniennes